La Lettre Ti-Ming

Voici les Lettres Ti-Ming envoyées aux personnes inscrites à la newsletter.

L'été 2020 et le Rat de Métal

Bonjour à toutes et bonjour à tous.

 

Depuis le 5 mai, nous sommes sortis de l'inter-saison pour entrer dans la saison de l'été. Cette année est un peu particulière avec les événements politiques qui se jouent et qui corroborent avec les principes de l'astrologie médicale chinoise (voire vidéo youtube https://youtu.be/z_cHC3ZNy64).

étéAinsi, cet été, sous l'influence du Rat de Métal qui représente les énergies climatiques de cette année, l'élément Feu prend pleinement sa place pour canaliser l'excès de Métal que nous recevons, tout en étant soutenu par le yang de Bois, lui aussi très présent cette année. C'est, peut-être, la partie de l'année la plus facile, sous réserve que votre yin soit suffisamment solide et fort pour stabiliser tous les processus qui vont s'opérer.

L'élément Feu est représenté dans notre corps, comme vous le savez peut-être déjà, par le Coeur, l'Intestin Grêle, le Maître du Coeur et le Triple Réchauffeur (voir lettres précédentes pour plus d'informations). Ensemble, ils représentent ce qu'on pourrait appeler notre psyché même si c'est assez réducteur. Les Chinois l'appellent le SHEN, l'esprit individuel.  Son rôle est de gouverner les autres organes et entrailles et de s'assurer que le chemin de vie que nous prenons correspond aux aspirations de notre âme. Il met en scène tout ce qui est nécessaire pour que cela soit possible. Cependant, il est à mi-chemin entre le Hun, l'esprit Universel qui tend vers l'évolution spirituelle et le Po, l'esprit corporel qui tend vers l'expérimentation matérielle (voir article : http://www.ti-ming.fr/blog/vie-de-l-entreprise/lettre-n-34-le-shen-manifestation-de-l-element-feu.html). Ce n'est jamais facile de trouver l'équilibre et parfois, il est perturbé. Cela peut se traduire par des pertes d'objectifs ou de repères dans la vie, des remises en questions, de la dépression, voire des pathologies psychologiques plus ou moins profondes et handicapantes. Ainsi, le rôle de l'élément Feu est de créer des modifications subtiles dans notre champs de conscience pour nous permettre d'évoluer dans un sens ou dans l'autre pour prendre les décisions qui sont justes pour nous-même, pour les autres et pour tout le vivant sur Terre.

L'année du Rat va pointer du doigt le yang de Bois, c'est-à-dire la Vésicule Biliaire dans notre corps. Ainsi, nous sommes sollicités pour réajuster ce qu'il convient dans ce logiciel-organe en nous. Cependant, la Vésicule Biliaire se manifeste surtout par son méridien avant d'entrer dans des problèmes physiques de Vésicule Biliaire. Par conséquent, il peut se manifester des troubles de sommeil, des céphalées, des vertiges, des crampes, des douleurs dites erratiques (quLe signe chinois du rat 1483004349i changent de place tout le temps), des démangeaisons etc. Sur un plan psychologique, la Vésicule Biliaire gère notre capacité à prendre des décisions. Si elles sont trop fermes et qu'on manque de souplesse ou à l'inverse si nous changeons d'avis tout le temps, il serait intéressant d'aller voir du côté de la Vésicule Biliaire s'il n'y a pas quelque chose à réguler. La Vésicule Biliaire, qui fait parti de l'élément BOIS, va nourrir l'élément Feu qui va être à son apogée cet été. Il y a donc des chances que le Feu soit trop attisé cette année et si notre énergie des Reins est trop faible pour mettre un peu d'eau sur ce Feu, ça risque de partir en cacahuète avec des crises de mal-être, de l'agitation, des palpitations, des transpirations exagérées.

Par contre, le tableau n'est pas si noir. L'élément Métal est plus important cette année et comme l'élément Feu fait fondre le Métal, alors l'effet de l'excès de métal dans notre corps peut se réduire cet été. En même temps, cela libère le Feu de son excès de chaleur qu'il pourrait déverser sur le Métal. Evidemment, cela se produit si l'élément Feu fonctionne correctement et a une bonne vision d'ensemble de ce qu'il se passe. De plus, si l'élément Métal baisse sa pression sur le corps (car maîtrisé par le Feu) alors l'élément Bois pourra lui aussi mieux s'auto-réguler (le Métal contrôle le Bois). Il pourra  gérer de lui-même l'excès du Rat au lieu de le décharger sur le Feu.

 

Comme vous le comprenez maintenant,rien n'est simple, rien n'est complètement prévisible car tout est relié et si un grain de sable se trouve dans un rouage particulier du corps, tout peut être revu dans cette explication globale et succincte. Pour vous aider durant l'été, il convient de bien rester ancré et de favoriser l'énergie des Reins par le repos adéquat, le QI GONG de l'arbre par exemple et certains aliments qui tonifient les reins (http://www.ti-ming.fr/blog/vie-de-l-entreprise/l-hiver-le-repos-du-guerrier.html ou http://www.ti-ming.fr/blog/vie-de-l-entreprise/lettre-n-32-l-hiver-est-la.html)

J'espère que cette lettre vous aura plus et vous donnera une autre vision de la santé. Si vous le souhaitez vous pouvez aussi me soutenir dans la rédaction de ces lettres, des vidéos YouTube, l'enrichissement de mon Blog de Médecine chinoise ainsi que les interprétations quotidiennes du calendrier maya d'évolution de la conscience sur ma page Tipee : https://fr.tipeee.com/enseignements-tzolkin-calendrier-maya/news

Je vous souhaite de passer un bel été, bien ancré sur Terre et d'évacuer les pressions psychologiques que vous seriez amenés-es à vivre.

L'hiver, "le repos du guerrier"

Bonjour à toutes et à tous,

HiverDepuis le 7 novembre, nous sommes entrés dans la saison de l'hiver (Dong en chinois). C'est la période de l'année durant laquelle l'énergie yin est la plus abondante et avec elle l'immobilité, le froid, la matière et tout ce qui se situe en bas. Ce mouvement Yin va continuer à s’accentuer jusqu’au 21 décembre, solstice d’hiver. A ce moment précis, comme une respiration, la nature et nous-même ralentissons nos mouvements énergétiques corporels jusqu’à s’arrêter un court moment, pour changer de sens et initier le mouvement opposé, le mouvement yang.

L’Être humain, conscient ou non, est relié aux mouvements cosmo-telluriques de notre planète. Cette respiration vient du cosmos et de la planète Terre. Nous, entre ciel et terre, nous sommes passeurs de ces énergies que nous pouvons altérer, purifier, modifier en fonction de notre état physiologique et notre niveau de conscience. Au début, nous subissons ces mouvements et au fur et à mesure que l’on prend du recul sur notre existence dans la société et cherchons à comprendre le sens de la vie et les rythmes de la nature, nous réalisons, ressentons et comprenons ces mouvements qui nous traversent jusqu’au jour où notre conscience est suffisamment mûre pour pouvoir collaborer avec ces forces qui nous dépassent.

L’humilité est la première étape vers la sagesse et sans sagesse, pas de conscience.

Que nous dit le Su Wen pour cette période de l’année ? « En ce dixième mois (7 novembre - 6 décembre), l'univers est enfermé, l'eau se transforme en glace, la terre se craquelle, les dix mille êtres sont retournés à leurs racines. Au cœur du yin se prépare le retour du yang. L'énergie du cœur et des poumons est faible, l'énergie des reins est forte et abondante. Il faut nourrir leur souffle. » Extrait du So Wen.

Lorsque les chinois anciens disent que « l'univers est enfermé » cela signifie que notre univers personnel se ferme au monde extérieur afin Meditationde pouvoir réaliser un travail d'intériorisation et l'introspection, essentiel à notre évolution. Si nous ne questionnons pas notre vie, notre place avec nos semblables, avec la nature, alors nous tournons en rond dans nos croyances limités et erronées bien souvent, pour finir mal dans notre peau. L'univers que nous devons explorer pendant l'hiver est notre monde intérieur. Les activités comme la méditation introspective seront d'un grand intérêt. Les soirées au coin du feu au calme avec quelques personnes bien choisies seront de mise. C'est également l'heure des bilans de l'année, bilan de vie passée, bilan de ce que ou qui nous sommes. D’où je viens ? C'est en ce sens que les « dix mille êtres (nous, les animaux, les plantes et tout ce qui vit) sont retournés à leurs racines », les racines de qui nous sommes en vérité.

Comment faire ?? Les chinois anciens nous donnent une piste : « l’eau se transforme en glace, la terre se craquelle ». Ces connaissances nous viennent de nos racines enfouies dans le terreau de notre généalogie et de l’espèce humaine et non de nos émotions (l'eau). L'eau, les émotions étant de glace ne peuvent nous brouiller l'esprit. La terre se craquelant, les racines sont mises à nu et se connectent directement au ciel (notre conscience). Ceci est repris dans l'hexagramme du dixième mois, Kun, le réceptif, composé de 2 trigrammes de la terre. La terre est représentée par 3 traits discontinus (yin) les uns au-dessus des autres. L'hexagramme Kun symbolise deux mains enserrant l'axe-vertical ciel-terre. Il évoque l'ouverture de la terre en communication avec le ciel (nos racines réveillent notre conscience).

Cette symbolique est très importante car l’élément Terre est à relier à notre mission d’incarnation. La mission d’incarnation est la réponse à la question « qu’est-ce que je suis venu faire sur Terre ? ». Plus nous agissons dans une direction qui nous éloigne de cette réponse et plus nous polluons cette terre et la rendons stérile, dure voire toxique et plus nos racines véritables sont difficiles à entrevoir. Mais si déjà, nous nous posons la question et que nous essayons d’y répondre, la Vie nous accompagnera sur cette quête et nous aidera, à notre rythme, à dépolluer le sol dans lequel nous évoluons.

KunLes 6 traits « yin » de l’hexagramme montrent l’apogée du yin, malléable, poreux, obscur, stable et nourricier. La terre manifeste ainsi sa capacité à entendre sans précéder, à agir sans anticiper, à se rendre disponible, adaptable, aimante, aidante ou nourricière en fonction des impulsions qu'elle reçoit du ciel, de nous. Ainsi les chinois anciens nous indiquent que retourner à la nature, à la terre nous aidera à comprendre notre mission sur Terre. La Terre nous connaît car nous en sommes issus et nous y reviendrons à notre mort. Elle nous aide à retrouver la mémoire pour ensuite nous accompagner sur le chemin que nous avons nous-même choisi d’emprunter.

Ainsi, après ces quelques informations qui, je l’espère, vous aideront à changer votre vie pour incarner pleinement qui vous êtes et ainsi, vivre heureux, dans la paix et la joie, je vous rappelle que la saison de l’hiver est en lien avec l’énergie des Reins dans notre corps physique. Il vaut mieux les préserver en évitant de manger des aliments qui apportent trop d’eau dans le corps comme les tomates, concombres, courgettes, les fruits comme les fraises, cerises, les prunes. Préférez plutôt, les haricots rouges, le sarrasin, les algues, les produits de la mer, l’avoine, la cannelle, clou de girofle, cumin, les lentilles et le potiron. Ralentir le rythme sportif est aussi intéressant et surtout se mettre au repos entre 17 et 19h. Le sommeil entre 22h et 00h et de 5 à 7h est de mise pour régénérer les Reins. En préservant l’énergie de vos Reins, ils vont vous connecter à votre essence et vos ancêtres car c’est au cœur de leur être que réside la mémoire de toute notre généalogie. Si des éléments néfastes à notre bonheur et notre équilibre ont été reçus transgénérationnellement, c’est eux qui nous vont faire le ménage qu’il convient dans nos mémoires familiales.

En Qi Gong la posture de l’arbre est très intéressante pour régénérer son énergie et se connecter à ses organes (https://www.youtube.com/watch?v=S6VmQu2qI2M). Et pour finir, pour passer une bonne saison hivernale, il aura fallu avant, lâcher prise sur différentes choses dans nos vies durant l’automne. Si ce processus n’a pas été fait, ou complètement fini, il est encore temps et l’Aigue Marine peut vous aider et vous soutenir. J’ai réalisé une petite vidéo à ce propos, n’hésitez pas à la consulter et à travailler avec elle (https://www.youtube.com/watch?v=6pV6wI1MB9U).

Je vous souhaite un bon hiver dans votre inter-rieur bien au chaud.