La Lettre Ti-Ming

Voici les Lettres Ti-Ming envoyées aux personnes inscrites à la newsletter.

Lettre n°31 - Le mois d'août et l'entrée en automne

Bonjour à toutes et à tous,

L ’automne pointe son nez depuis le 7 août. Il est temps, pour moi, de vous envoyer quelques conseils saisonniers. Le basculement de l’énergie yang (montante) vers l’énergie yin (descendante) est la caractéristique de cette saison. L'automne est souvent synonyme de sécheresse et de chaleur avec plus ou moins de vent. La moisson se fait sentir. C'est le moment de l'année où les récoltes sont les plus abondantes et où l'on s'attache à préparer ses réserves pour l'hiver.

C'est également vrai sur le plan physiologique. Notre corps demande à ralentir un peu la cadence pour qu'il puisse intégrer tous les bons traitements que nous lui avons apportés depuis le printemps et pour mettre en réserves les bonnes énergies qui nous seront utiles pendant l'hiver (surtout l'énergie de défense et l'énergie calorifique).

La saison de l'automne, en Médecine Traditionnelle Chinoise, est en lien avec :

  • l’organe du Poumon,

  • l’entraille du Gros Intestin et

  • le grand méridien Tai Yin qui relie le méridien de la Rate et celui du Poumon.


Tai Yin en astrologie chinoise est la première couche énergétique au-dessus de la terre, la croûte terrestre. C'est la première énergie qui quitte le ciel pour entrer dans la terre. Les chinois antiques disent que le Tai Yin est la peau de la terre, il représente la surface de la terre. Ceci explique que l'énergie du Poumon est associée à la peau et au souffle (c’est le maître du Qi) et que la Rate-Pancréas est également associée aux chairs (sous la peau). Le Tai Yin a un mouvement descendant et interne. Le Qi externe (l’énergie qui nous entoure) passe dans le corps grâce au Tai Yin ce qui explique que lors de symptômes de fatigue, les praticiens de MTC stimulent souvent en association le Poumon et la Rate afin de favoriser l'entrée du QI dans le corps physique.

Tai Yin associé à l'automne et la sécheresse gère également la sécheresse ou la moiteur de la peau. Il est souvent impliqué en cas d’œdèmes ou de rétention d’eau dans le corps. L’énergie de la Terre contrôle les eaux dans le corps. L'excès d'eau est souvent une dérégulation de la Rate-Pancréas qui a des difficultés à faire s’écouler l'eau vers les Reins pour être filtrée voire éliminée. A l’inverse, l'insuffisance d'eau marque souvent une dérégulation de l'énergie Métal qui soit limite l’absorption de l’eau dans le corps, soit retient les liquides organiques dans les tissus, limitant l’hydratation correcte de la peau et des poils. D'ailleurs pour la MTC, l'éclat et la luisance des cheveux est à mettre en relation avec une bonne énergie du Poumon (sauf soins capillaires spécifiques qui, pour le coup, masquent la qualité du Qi de la personne). Le Gros Intestin est associé au Poumon. C’est l'entraille dédiée à l'absorption de l'eau dans le corps lors de la digestion. Le Poumon quant à lui libère de l'eau par la respiration et la transpiration ce qui signe également la forte implication du Poumon dans la gestion de l'hydratation du corps.

Un autre des principes de MTC concernant la gestion de l'eau est la suivante : « La Rate produit les liquides organiques, le Poumon les stocke ». Ainsi, en agissant sur l’énergie de la Rate, il est possible de ralentir la production des liquides organiques lorsqu’ils sont excédentaires comme en cas d’œdème ou de rétention d’eau. En travaillant l’énergie du Poumon, l’eau est remise en mouvement dans le corps et dans les tissus jusqu’au niveau de la peau. Dans un autre référentiel, dans les 5 éléments, c'est la Rate qui « nourrit » le Poumon, elle lui transmet les liquides purs issus des aliments et le Poumon les diffuse dans tout le corps jusqu'à la peau.

Pendant la période de l'automne, il est donc important de prendre soin de l'énergie du Poumon et de la peau en apportant au corps suffisamment d'éléments hydratants. Bien évidemment l'eau, mais pas seulement. Les tomates, melons, pêches, abricots, les pastèques apportent de l'eau au corps et sont à privilégier pendant cette période sauf si vous avez tendance à faire de la rétention d'eau, des œdèmes ou si vous cherchez à perdre du poids. Spécifiquement, les poires « arrosent » le Poumon et permettent d'hydrater correctement la Peau et de nourrir l'énergie du Poumon. Il est préférable de manger les poires avec la peau car la peau des fruits et des légumes, ainsi que les écorces, ont un tropisme sur notre peau. Par contre, leur peau peut être un concentré de pesticides et de produits de traitements, je vous conseille donc de consommer des produits biologiques.

En naturopathie chinoise, c'est le moment de faire une cure de jus d'aloé vera. Cette plante est dotée de nombreuses vertus et possède un pouvoir hydratant et régénérant des muqueuses assez formidable au point que l'aloé vera est très utile pour les personnes ayant des maladies inflammatoires intestinales ainsi que les personnes qui font des rayons dans le cadre de traitements du cancer. Par voie cutanée en gel, elle apaise et guérit les coups de soleil et les brûlures. La racine de bardane est également une plante détoxifiante de la peau. Par contre, attention à la « crie de bardane » c’est-à-dire les éruptions cutanées suite au nettoyage fait par la bardane. Ainsi, pour éviter cela, je vous conseille une plante drainante et activante du Foie comme le chardon marie en association avec la badiane, voire commencer par le chardon marie et introduire la bardane ensuite. Ainsi, en drainant le Foie en même temps, les toxines seront évacuées dans les selles via « l’usine de détoxification » du Foie au lieu de la peau. Ainsi, après cette cure, vous retrouverez une peau d’enfant, ou presque !

Pour nettoyer le Gros Intestin, très important pour notre corps, il est conseillé de faire une cure d’argile (verte, rouge ou blanche selon votre goût). Pour cela, prenez une cuillère d’argile et diluez-la dans un verre d’eau le soir. Le lendemain matin, au lever, buvez l’eau décantée et laissez le fond. Au fur et à mesure de votre cure, buvez de plus en plus de fond, jusqu’à boire l’eau et l’argile entièrement. Dans un même ordre d’idée, la cure de raisin est parfaite en cette saison. Elle décape les intestins et draine les toxines et les toxiques du foie tout en alcalinisant le sang (préventif contre les cancers). Pour cela, il est intéressant de manger uniquement du raisin tout au long de la journée sur une longue période. Dans un premier temps, une semaine par mois jusque fin septembre voire fin octobre, c’est déjà bien pour une détox préventive efficace.

Lettre n°30 - Brise d'été

Bonjour à toutes et à tous,

J’espère que vous avez bien profité de la saison du printemps pour mettre en terre tous vos projets et je vous souhaite qu’ils aient déjà commencé à germer. Sinon, dépêchez-vous car l’été approche, l’été est bientôt là, et, avec lui, la maturation de tout ce qui se met en place en nous, et autour de nous. La chaleur tant attendue de l’été est encore illusoire ces jours-ci avec les petites gelées matinales qui nous piquent la peau. Mais patience, comme vous l’avez déjà compris, la chaleur qui est la manifestation de l’été, ne se matérialise dans notre réalité concrète qu’à partir de la phase YIN de l’été c’est-à-dire après le solstice d’été, le 21 juin. En attendant, c’est à l’intérieur de notre cœur, dans l’invisible, qu’il convient d’agir afin que la manifestation du feu intérieur nous réchauffe sans nous brûler. C’est également le cas dans la nature et au potager.

LiL’été et le Feu partagent un même trigramme appelé LI. Il représente la chaleur torride de l’été, surtout à midi (heure de la marée énergétique du Cœur) lorsque le soleil est à son apogée au milieu du ciel en direction du Sud. L’histoire raconte que les Sages de l’Antiquité regardaient dans cette direction pour concevoir l’ordre du monde. Symboliquement, il évoque la lumière de la conscience qui éveille la vie endormie en nous pour entrer dans une dimension nouvelle. Cette lueur qui siège dans notre cœur comme une petite flamme est appelée le Shen, l’esprit. Le trigramme est composé du yang (barres continues) solide et fort à l’extérieur et du yin souple et malléable à l’intérieur (barre discontinue au centre du trigramme). Il symbolise le bouclier, la cuirasse, les armes ainsi que les animaux à carapace comme la tortue, l’escargot, le crabe.

L’été est la saison où les êtres sont prêts à sortir, à s’extérioriser, à communiquer, à faire la fête, à danser etc. Il est important de laisser sortir son feu intérieur. Pendant cette période, le corps physique exulte et un bain de soleil réussi, ni trop court, ni trop long donne une idée de la jouissance que le corps peut ressentir en cette saison. Il se recharge ainsi comme une pile et baigne dans la joie de vivre, sentiment du Cœur. Nos activités s’accélèrent et peuvent déborder tant l’énergie est là pour nous faire bouger et faire aboutir les projets.

Dans la nature, certains aliments sont associés au Feu en médecine chinoise comme le mouton, le blé, les abricots. L’odeur qui stimule le feu dans notre corps est le brûlé tout comme l’amer en est la saveur. Ainsi, le thé, le café, le cacao vont nourrir le feu du Cœur et de l’Intestin Grêle. Ces deux organes gouvernent le sens du goût d’un point de vue physiologique (définir et distinguer les saveurs d’un plat) comme psychologique (avoir le goût de la vie, croquer la vie à pleines dents etc.). Parmi les 5 mouvements énergétiques du corps, l’élément Feu qui vit dans le Cœur et l’Intestin Grêle est celui qui a le plus d’impact direct sur notre psyché, notre mental et notre esprit. Les déséquilibres du Cœur et de l’Intestin Grêle en médecine chinoise sont souvent liés aux déséquilibres d’autres organes dont le Cœur est la manifestation la plus forte. Cependant, le travail de l’énergie Feu dans le corps est subtil et, j’oserai dire alchimique. C’est la porte d’entrée, ou le sas, qui donne accès à notre esprit voire à notre « âme ». Les modifications et les changements qui se font sur ce plan sont rapides mais ont peu de racines, c’est la raison pour laquelle la médecine chinoise traditionnelle va d’abSoleilord travailler sur les racines de la personne pour la stabiliser avant toute intervention sur le Shen ou l’énergie du Cœur.

L’énergie du Cœur se manifeste naturellement sur le haut du corps. Telle la flamme d’une bougie, il s’éparpille et se diffuse dans les poumons, la gorge et la tête. L’éparpillement, l’instabilité, l’agitation mentale ou émotionnelle sont caractéristiques d’un feu du Cœur qui est incontrôlé et « agite la tête ». Il peut monter fort jusqu’à rosir le visage et colorer le teint. Une bonne mine est signe de bon fonctionnement du Cœur, sinon nous pouvons être anormalement rouge ou pâle. Tout comme le visage, la langue est très importante pour identifier l’état énergétique du Cœur. On dit dans les grands manuels de médecine chinoise que « la langue est le bourgeon du Cœur ». Ainsi, comme le Cœur est aussi la représentation de l’ensemble du fonctionnement de tout l’organisme, les autres organes se projettent également sur la langue selon des zones particulières. Un praticien traditionnel de médecine chinoise vous fera toujours tirer la langue !! Par exemple, une langue congestionnée est signe avant-coureur d’arrêt cardiaque.

L’Intestin Grêle, couplé au Cœur, permet de faire le tri sur un plan physiologique (bons nutriments qui passent dans le sang et le reste sera évacué dans les selles) comme psychologique (savoir ce qui est bon ou mauvais pour me construire dans la vie). Il permet également la transmutation des énergies dans le corps. Le bon fonctionnement de l’énergie de l’Intestin Grêle permet à l’être humain d’évoluer, de passer de la conscience à la matérialisation.

Sur un plan diététique, souvent, les déséquilibres par excès de yang proviennent d’une surconsommation de café, tabac et thé. D’ailleurs, ceux qui en consomment sont souvent des personnes hypertoniques, actives, agitées, bavardes etc … et elles devraient les éviter. Il est important également de réduire pour ceAubepines personnes la consommation de viande rouge, alcool, épices. A l’inverse, pour un vide de yang du Cœur, il est préférable de consommer du mouton, du blé, des abricots, échalotes et de la salade amère comme le pissenlit et la mâche.

En tisane, l’aubépine harmonise le Cœur, apaise les angoisses et l’agitation tout comme elle dynamise les pessimistes. On utilisera surtout les fleurs et les feuilles (infusion longue pour les feuilles). Les fruits ont les mêmes propriétés mais ont en plus un effet digestif. Ils agissent sur l’Estomac qui souvent est enrôlé de force par le mouvement ascendant de la chaleur du Cœur. La passiflore agira plus fortement que l’aubépine sur l’agitation et le feu, à consommer avec modération. La lavande, quant à elle, a un effet opposé, elle va stimuler l’énergie du Cœur (à éviter absolument pour les hypertendus). Le mouron blanc que l’on peut également consommer en salade a aussi un effet tonicardiaque et remonte l’énergie du Cœur.Rhodochrosite

En litho-thérapie, les minéraux régulateurs du Cœur sont nombreux. Pour ne citer que quelques-uns, la rhodonite et surtout la rhodochrosite sont parfaits pour les chagrins d’amour. Le quartz rose travaille surtout sur nos relations inter-personnelles et nous aide sur le chemin du service. L’aventurine est le minéral idéal des adolescents, elle aide à exprimer ses émotions, même si on ne les comprend pas.

J’espère que cette newsletter vous a plus et vous a permis d’en découvrir encore plus sur notre précieux coeur.