En mars au printemps selon la MTC

La saison du printemps qui a débuté vers le 4 février et se termine vers le 4 mai peut se découper en 3 mois, en 3 phases.

"Les trois mois de printemps sont appelés jaillir et déployer (Fa-Chen).

Ciel et terre ensemble font vivre et les dix mille êtres en tirent leur fleurissement.

On se couche à la nuit et à l'aube on se lève.

On marche dans la cour à grand pas, cheveux dénoués, corps détendu, afin d'exercer son vouloir dans le sens de la vie : on laisse vivre et on ne tue pas, on offre et on ne prend pas, on récompense et on ne punit pas.

Telle est la correspondance aux souffles du printemps et la voie pour nourrir la vie. Aller à l'encontre de cela blesserait le foie et produirait en été des bouleversements dus au froid par insuffisance de l'offrande au mouvement d'accroissement (Chang) spécifique de l'été." Su Wen chapitre II.

ChunPour donner plus de sens à nous occidentaux qui avons un peu perdu l'art de la poésie, cela signifie que le mouvement du printemps est celui de l'ouverture. Nous nous étions fermés cet hiver pour nous protéger des agressions du froid. Maintenant, les corps (physique, émotionnel, mental, spirituel etc.) s'ouvrent progressivement pour laisser Jaillir ce qui a été transmuté dans les profondeurs de nous-même grâce au mouvement de l'hiver. Ainsi, pour notre équilibre et notre stabilité, il convient de ne pas entraver ce mouvement de jaillissement.

Comment savoir si j'entrave ce mouvement, me direz vous ? Et bien, c'est simple, tout ce qui entrave le jaillissement, génère du stress. Observez-vous, observez votre corps physique, vos émotions, votre mental. Si des tensions surviennent, vous bloquez. Alors simplement lâchez, jouez avec ce qui vous tend, assouplissez vos pensées, votre corps, vos émotions.

Pour la médecine traditionnelle chinoise, le printemps est la saison la plus importante de l'année. La caractère chinois qui le désigne, Chun, évoque le soleil qui monte à travers les arbres. C'est une façon de représenter la montée initiale du Yang à travers les formes qu'il réchauffe et anime par son mouvement.

Dans le corps, le printemps est représenté par l'organe du Foie et sa compagne parmi les entrailles, la Vésicule Biliaire. Ainsi, le réveil, les yeux ouverts, l'extériorisation, la verticalité, le tonus musculaire sont associés à ce mouvement saisonnier qui se répète année après année. Si jamais vous observez des symptômes par rapport à ces éléments en ce moment, certainement, il sera bénéfique de les corriger durant la saison. Le Foie représente également le "printemps de la vie". Il est également possible que des symptômes printaniers répétitifs s'y manifestent par rapport à une résonance de l'enfance que vous avez vécue. C'est ainsi, également une bonne saison pour guérir les traumatismes infantiles.

Vue imprenable paysages montagne verte ciel bleu ete dolomites italie 67092 434Le printemps et le Foie étant en correspondance avec les yeux ouverts, c'est également une saison d'Eveil. Ainsi, c'est le moment propice pour plonger dans l'inconnu et explorer des choses ou des pratiques que vous n'avez pas encore faites ou expérimentées. Retrouvons l'enfant intérieur qui Joue et découvre la vie et le monde dans lequel il est Né. Il n'y a pas d'âge pour cela, il y a tant à découvrir sur cette planète.

Dans la nature, c'est la saveur acide qui domine, celle qui prime dans certaines herbes, les pousses, certaines plantes sauvages, les bourgeons, les feuilles naissantes. C'est elles qui nourrissent le Foie, mais elles peuvent aussi freiner son mouvement si elles sont consommées en quantités excessives. Ainsi, c'est le bon moment de faire une cure de plantes vertes mais pas trop acides. Il est également opportun de purger son Foie avec des protocoles tels que Andrea Moritz, ou des préparations de plantes purgatives du Foie. Le Foie étant un organe important de stockage de polluants pour le corps, il est opportun de le nettoyer dans sa saison.

Quelques conseils d'hygiène de vie jusqu'en mai :

  • Désobstruer les mouvements d'énergie du corps en l'aidant à prendre son essor et à circuler librement. Les yeux étant l'orifice sensoriel du Foie, regarder des espaces libres, des jardins, des forêts, des océans, des lacs, la ligne des montagnes à l'horizon, tout ce qui ouvre le regard, le libère des visions trop restrictives ou denses.
  • On sort de chez soi pour éviter tristesse et mélancolie en contradiction avec la nature qui s'éveille.
  • Par contre, on continue à se protéger du Vent sous toutes ses formes en gardant une écharpe au cou pour obstruer ses portes d'entrée.
  • On se lave avec de l'eau chaude des genoux aux pieds pour éliminer les gonflements des pieds par le froid qui peut remonter du sol.
  • On passe chaque matin un peigne de bois ou d'écailles dans ses cheveux, 100 à 300 fois pour faire monter et libérer l'énergie yang du méridien de la Vésicule Biliaire et renforcer les Reins.

 

Les pierres et les minéraux sont aussi de bons soutiens. Beaucoup agissent sur le Foie, mais comme ce sont des êtres multi-dimensionnels comme nous, il est préférable de se laisser porter vers ce qui nous attire pour renforcer la connaissance de soi déjà exprimée, mais aussi d'oser les pierres qui nous repoussent pour dépasser les limites intérieures qui bloquent certains de nos potentiels. Ainsi, n'hésitez pas à vous promenez dans ma boutique en ligne en page d'accueil de mon site Internet (Accueil).

J'espère que cette information de saison vous sera profitable. Prenez soin de vous.

 

vésicule biliaire saisons médecine chinoise printemps foie BOIS

  Suivant : L'été 2020 et le Rat de Métal

Ajouter un commentaire