Blog

Lettre n°33 - L'élément Bois prend racine

Bonjour à toutes et à tous,

Reveil natureDans le calendrier solaire des saisons, nous entrons actuellement dans le printemps. Le calendrier chinois fixe cette date au 4 février. Après être passés par une période de transition, nous nous réalignons avec les énergies célestes du printemps. Les énergies terrestres du printemps se matérialiseront à l’équinoxe.

Je vous rappelle que le printemps est lié notamment à l’élément BOIS et à l’énergie du Vent-Froid, tous deux représentés dans notre corps par le Foie et la Vésicule Biliaire. Le Foie prend en charge tout ce qui est Yin et la Vésicule Biliaire tout ce qui est Yang. Pendant la période pré-équinoxe (maintenant jusqu’au 20 mars), la Vésicule Biliaire va se manifester et dans la période post équinoxe (20 mars au 17 avril), ce sera au tour du Foie.

L’élément Bois commence à prendre une place plus importante dans notre quotidien. Son rôle dans le cycle de la vie est de réveiller ce qui est endormi. Après la phase hivernale (élément Eau) pendant laquelle le corps ralentit son rythme, se repose et abandonne l’ancien, le printemps et l’élément Bois réveillent en nous l’action et nos potentiels de création de nouveauté dans nos vies. Si la phase hivernale de lâcher prise et de nettoyage profond (dans nos racines) est encore inachevée, le Bois manquera d’eau pour pousser. Les projets de vie seront ralentis et dans nos corps se manifesteront surtout des douleurs par vide d’énergie et de Yin, donc des douleurs plutôt sourdes, continuelles, profondes, voire jusque dans les os.

Dans cette première phase printanière, c’est la fonction de la Vésicule Biliaire qui peut être perturbée. Il est possible de vivre des phases de constipation, des doutes dans les décisions à prendre, des difficultés d’endormissement voire de l’insomnie et des acouphènes intermittents, des douleurs de céphalées temporales, sur les côtés de la tête comme un casque, des douleurs intercostales, des douleurs sur les côtés de jambes. L’élément Bois se manifeste aussi aux yeux et aux niveaux des ongles. Si vous avez les yeux secs, la vue qui varie, des éblouissements, des ongles cassants ou ternes, il y a des chances que votre énergie du Bois soit perturbée.

Tous ces éléments sont les premiers signes de déséquilibre mais la plupart des personnes les ignorent et laissent s’envenimer les choses. Notre merveilleux corps conserve en mémoire toute notre histoire et ce que nous avons à réguler ou à nettoyer également. Si vous négligez le nettoyage au moment où il doit se produire, cela se cumulera dans la saison suivante et si toujours rien ne se passe, l’année suivante les symptômes seront plus importants, plus profonds et plus difficiles à libérer pour vous et pour le praticien qui vous accompagnera dans votre démarche de libération et de retour à l’équilibre. Généralement, cela s’accompagne par un vide de yin plus profond laissant apparaître un Vent Interne qui peut se manifester par des douleurs aiguës erratiques, des selles tantôt dures, tantôt molles, des tremblements, des vertiges, des difficultés de concentration, de l’agitation, de l’insomnie, des sueurs nocturnes, de l’hypertension, des gonflements etc.Etirements

Si ces symptômes vous parlent, je vous conseille évidemment de consulter un praticien de médecine chinoise en complément de votre suivi médical car la meilleure façon de réguler l’énergie du Bois dans le corps est le Tui Na. Sinon, si vous avez bien suivi mes conseils pour l’Hiver et que vous allez bien, voici quelques conseils pour vous aligner avec les énergies printanières. D’abord, se mettre en mouvement ! Le Bois a horreur de l’immobilité. Donc commencez à vous organiser pour avoir une activité qui bouge et si possible en pleine nature. Le Bois adore admirer avec ses yeux le vert tendre de la nature. La marche est suffisante pour commencer mais aussi les exercices matinaux de réveil du corps. La danse met également en mouvement le corps. En méditation, utilisez un support visuel avec de la nature en réveil comme des bourgeons. Par contre, c’est un peu tôt pour les images de fleurs éclatantes, conservez-les pour la période qui suit l’équinoxe.

Pour la médecine occidentale, il est évident que la nutrition est essentielle pour la bonne santé du Foie et de la Vésicule Biliaire. Pour la médecine chinoise, pas forcément. C’est la Rate-Pancréas-Estomac qui gèrent la digestion. Cependant, l’élément Bois dans le corps distribue l’énergie et le sang à tous les organes et les entrailles. Donc le Foie s’implique dans tous les processus de régulation dans le corps, digestion comprise. C’est lui qui distribue le Feu des Reins pour cuire les aliments dans l’Estomac. Il distribue, filtre, dose l’énergie et le sang dont chaque organe a besoin pour fonctionner. En amont, la Rate-Estomac-Pancréas participe à la qualité de l’Énergie et du Sang dans le corps. Le Foie et la Vésicule Biliaire comme tous les autres organes vont subir les mauvais choix alimentaires. Ces derniers ayant un rôle de distribution et de régulation, s’ils sont pollués par un mauvais régime alimentaire, les conséquences sont multiples, importantes et parfois handicapantes. Ainsi, même si la diététique agit indirectement sur le bon fonctionnement de l’élément Bois, il serait dommage de l’exclure du champ des possibilités de régulation du Foie et de la Vésicule Biliaire. Si vous avez déjà un régime équilibré, vous pouvez donc vous lancer dans toutes les purges et tous les nettoyages du Foie et de la Vésicule Biliaire que vous souhaitez, il y a aura peu d’impact. Vous avez donc intérêt à travailler le mouvement.

Pour nourrir l’énergie de la Vésicule Biliaire, il est intéressant de manger des Haricots Mungos, des graines de tournesol, de la pêche (ce n’est pas de saison!!), des huîtres, des pousses de bambous. En cas de migraines, d’irritabilité, de vertiges dus à une montée de yang de l’élément BOIS, vous pouvez utiliser les infusions de barbe de maïs ou de seigle, les infusions de gentiane (régule aussi la digestion) et les infusions de pousses de bambous fraîches.

ChrysantellumEn phytothérapie, le Chrysantellum Americanum est magique pour dissoudre les calculs biliaires mais aussi rénaux. Il dissout ce qu’on appelle le TAN et donc est aussi magnifique pour réduire le cholestérol dans le sang. En cure préventive pour redonner du mouvement à l’élément BOIS ou en curatif dans le cas de calculs ou de cholestérol, utiliser l’infusion de plante, les gélules ou l’extrait fluide ou alcoolique selon vos préférences. En infusion, une cuillère à soupe par bol d’eau froide qu’on fait monter en température lentement. Juste avant l’ébullition, couper le feu, laissez infusez 10 min et buvez. Vous pouvez réchauffer un peu si vous préférez les infusions chaudes mais évitez de faire bouillir. Prendre 1 à 5 bols par jour selon l’indication en cure de 10 jours à 3 semaines par mois. Pour les gélules et les extraits reportez-vous au conseil du fabriquant.

Pour plus de conseils et d'idées pour vos purges et drainages printaniers, vous pouvez consulter les articles de l’année dernière sur la page facebook de Ti-Ming ou sur le blog de mon site Internet.

A bientôt et prenez soin de vous.

Lettre n°32 - L'hiver est là

Bonjour à toutes et à tous,

Energie rein hiverEn ces fêtes de fin d’année, je vous souhaite un bon solstice d’hiver. Eh oui, c’est aujourd’hui le 21 décembre que nous touchons le fond. C’est un peu cynique mais, également, tellement vrai, car c’est le jour où nous avons le moins de lumière sur 24h. La nuit est présente, et, avec elle, toute la magie de l’ombre, du deuil de nos projets, de la conscientisation de nos illusions mais aussi la réalisation de ce que nous avons véritablement créé et qui est en phase avec nos missions sur terre et les lois universelles de la nature.

L’hiver commence, dans le calendrier des saisons, vers le 7 novembre pour atteindre son point maximal le 21 décembre et s’effacer vers le 17 janvier. Ces dates sont en adéquation avec les cycles solaires et nous savons aujourd’hui qu’il y a un petit décalage entre ce que nous appelons les saisons, basées sur l’hydrométrie et la température, et le cycle solaire. Cela nécessite autant pour l’être humain que la nature, une petite adaptation. L’hiver est le moment où « la terre est en contact avec le ciel ». La nature étant au repos, elle laisse libre accès aux énergies reçues des astres (étoiles, lune, soleil) sur notre planète Terre. Pareillement, elle laisse librement la Terre répondre à ces messages. L’être humain, quand à lui, reste éveillé et au travail. Il subit ainsi beaucoup plus fortement, pendant cette période, ces influences et en subit les conséquences surtout s’il ignore ces phénomènes et s’acharne à lutter contre eux.

La médecine chinoise met en lien ces phénomènes célestes avec le corps car tout ce qui est à l’extérieur de nous se retrouve aussi à l’intérieur. Ainsi, ce sont les Reins qui gouvernent cette période de l’année en nous. Et tels une antenne, ils vont réagir avec ces phénomènes pour les intégrer dans le corps afin que ce dernier puisse s’adapter parfaitement à son environnement extérieur. Il est donc indispensable de préserver leur énergie en cette période d’autant plus que les Reins sont nos racines. C’est là qu’est conservé le Jing, l’énergie que nos parents et nos ancêtres nous ont transmise. Les chinois pensent que ce Jing se consume comme une bougie tout au long de la vie et lorsqu’il s’éteint, notre âme quitte simplement notre corps. C’est notre capital vie en quelque sorte et tous les excès que nous faisons vont être compensés par le Jing. Si nous nous épuisons à la tâche, si nous mangeons trop et non approprié, si nous avons des pensées négatives, si nos émotions sont exagérées, si nous sommes rancuniers, si nous procrastinons, bref si nous sommes en dysharmonie avec les lois de la nature, nous puisons dans notre Jing et nous réduisons notre espérance de vie. Si nous avons des enfants, nous réduisons la leur dès leur naissance et nous leur apprenons, par nos comportements erronés, un chemin de mort. Heureusement, tout est possible et tout est transmutable pour la personne qui le souhaite profondément.Meditation

Comment préserver nos reins voire rétablir une énergie abondante et riche ? Pas de secrets, le meilleur moyen de ressourcer ses Reins, c’est le repos. Le sommeil entre 22 et 24h ainsi que de 7 à 9h va grandement favoriser la régénération des Reins. Ainsi, en hiver, on se couche tôt et on se lève tard comme la nuit !! La marée énergétique du Rein étant de 17 à 19h (heure solaire donc 18 à 20h en ce moment), il convient de se reposer à ce moment-là. Les Reins étant impliqués dans la procréation, les femmes doivent se reposer pendant leur période de règles et pendant toute la phase de gestation si elles sont enceintes. Pour les hommes, il convient également de se reposer après les rapports sexuels et prendre une alimentation adaptée avant et après les rapports. Il est important également pour les hommes de limiter l’éjaculation qui est, pour lui, une perte de Jing direct. Il y a même des études scientifiques qui montreraient un lien entre Alzheimer et des masturbations très fréquentes. Ainsi, les chinois ont mis en place des pratiques proches du tantrisme pour justement pouvoir accéder aux plaisirs de la chair sans pour autant perdre son Jing.

AncetresLes Reins sont le siège de nos liens avec nos ancêtres. Ainsi, pour nous libérer de transmissions familiales ou pour améliorer notre Jing, des exercices de Qi Gong, des méditations, tapoter avec les poings sur les Reins (pour les faire vibrer) ou des thérapies entre 18 et 20h (en ce moment) seront beaucoup plus efficaces qu’à un autre moment dans la journée ou dans une autre période de l’année. De plus, l’énergie des Reins est le soutien des autres organes et s’ils sont faibles ils peuvent entraîner des déséquilibres du Foie mais aussi de la Rate, du Cœur et du Poumon. D’expérience, 90 % des personnes qui prennent rendez-vous avec moi ont leur énergie des Reins faible et dans 50 % des cas, elle est à l’origine des problèmes pour lesquels les personnes viennent chercher une solution et des conseils. Malheureusement, la période de fin d’année dans notre monde occidental est synonyme de course aux cadeaux, de stress de repas de Noël, d’angoisses pour les bilans de fin d’année etc. La majorité des personnes s’oublie alors que c’est le moment idéal de travailler le fond, de travailler notre terrain, la racine de nos problèmes.

Sur un plan alimentaire, il est intéressant pendant cette saison de favoriser l’assimilation de poulet, de sarrasin, de produits de la mer, d’algues, de cannelle, de clou de girofle, baie de genièvre, de poivre noir, de muscade, de légumineuses (haricots secs, fèves, lentilles, pois, azuki etc.), le soja, le sésame noir, ginseng et le fenouil. Les viandes de porc, de sanglier et de canard sont aussi à consommer mais avec modération tout de même. Tous les légumes racines sont également bons en cette période comme les carottes, betteraves, pomme de terre et navets et pour les fruits, privilégiez le citron, la châtaigne et les noix.

Si vous aimez les huiles essentielles, l’Ylang Ylang nourrira le YIN des Reins et la cannelle de Chine le Yang des Reins. Par contre, pensez à bien diluer les huiles essentielles dans de l’huile (comme l’huile d’olive par exemple) avant d’appliquer sur les Reins. La cannelle de Chine qui est dermocaustique peut causer des brûlures cutanées.

Voici pour cette newsletter quelques conseils pour bien passer la saison des fêtes, et si possible ménagez-vous pendant les repas, vos Reins et vos ancêtres vous remercieront.

A bientôt et prenez soin de vous.