La Lettre n°2 - mouvements yin et yang des saisons

Pour poursuivre sur les saisons et leur influence sur notre santé et notre forme, il est important d'y mettre de la dynamique, du mouvement. Et le mouvement en Médecine traditionnelle Chinoise est la base de la bonne santé.

Yin yang
Les saisons sont définies théoriquement par des dates mais ce n'est qu'une extrapolation théorique de ce qui est, en réalité. On ne passe pas du jour au lendemain de l'hiver à l'inter saison, puis au printemps ; et du printemps à l'inter saison puis à l'été. Tout ces phénomènes climatiques et astrologiques sont progressifs. Selon certains principes taoïstes une des relations qui lient le yin et le yang est l'engendrement. Le yin est le yang est un système de classement. Ils ont un sens uniquement si comparés à un référentiel. Exemple : Un état de très grosse chaleur (fièvre ou insolation) va entraîner à son extrême des frissons, un état de froid. La chaleur Yang s'est transformée en froid Yin.

Ainsi, le yang engendre le yin, qui lui-même engendre le yang. Ce phénomène est représenté entre autre par le symbole du Tai JI présenté à droite. Les saisons suivent également ce cycle d'engendrement. Au début d'une saison, le yang croît pour culminer en milieu de saison et engendrer le yin. Le yin naissant du yang est donc culminant en milieu de saison pour décroître à la fin de cette dernière. La figure ci-dessous est une représentation de ce je viens d'énoncer.


GraphiqueLe yang est plus superficiel que le yin, ainsi, on dit que le yang protège le yin. Le yang est éthérique alors que le yin est matière. Ainsi une blessure du yang se guérit vite alors qu'une blessure de yin est plus long à rétablir. Dans le cas d'un déséquilibre, le yang se manifeste par des symptômes « subtiles » comme des courbatures, de petites douleurs qui viennent et partent, de la fatigue, des difficultés à s'endormir, à digérer, des crampes etc. (auxquels bien souvent nous ne prenons garde). Le yin, quand à lui,se manifeste dans la maladie organique par un problème de fonctionnement d'un organe, des difficultés de régulation de l'eau dans le corps, le surpoids, l'amaigrissement, les dérégulations gynécologiques etc. Cependant, en Médecine Traditionnelle Chinoise, lorsqu'un déséquilibre de type yin est décelé, le yang n'est jamais mis de côté. Dans le cycle d'engendrement du yin et du yang, il est dit dans le YI KING « le yang mute, le yin développe ». Ainsi, chaque changement dans la nature et dans notre corps naît du yang (plus malléable et flexible que le yin). Le yang est également information/communication par rapport au yin qui est construction/matérialisation. La mutation du changement se produit d'abord dans le yang par un changement d'information. Ensuite, ce nouveau yang se transforme en yin ou transmet l'information du changement au yin qui lui va matérialiser cette nouvelle information. Dans un traitement de Médecine Traditionnelle Chinoise, on cherche à la fois à rétablir le déséquilibre présent dans le yin mais également transmettre des informations nouvelles et favorables à l'équilibre du corps au yang de la personne.


Quel est le rapport avec les saisons ? Et bien, le fonctionnement du yin et du yang est le même que dans notre corps. Lorsqu'on agit de façon particulière dans une saison, nous bénéficions des énergies de saisons à condition de les comprendre car il est possible de faire des erreurs que notre corps va deTisanevoir gérer parfois difficilement. Par exemple, si nous souhaitons faire une purge ou un drainage du corps, il faut savoir que cela va demander de gros efforts à notre corps. C'est un processus qui n'est pas habituel. Dans cette perspective, toujours demander un avis médical et surtout ne pas faire de purge si l'on est fatigué. Un bilan énergétique est également souhaitable pour définir quel type de purge ou de drainage vous convient le mieux. Selon les principes évoqués dans le paragraphe précédent, la meilleure période pour réaliser une purge est dans la partie yang de l'année car le yang protège et que comme on va l'affaiblir momentanément, il pourra se rétablir plus vite que si la purge est faite dans le yin. En réalisant la purge dans le yang, nous transmettons une information de « nettoyage » à notre corps. Cette information sera gravée dans le yang et transmise au yin lorsque le yang aura muté. Le bénéfice sera double.

Jusqu'au 21 juin, nous sommes dans la partie yang de l'année et un drainant général ne peut faire que du bien. Par contre, si on souhaite travailler sur un organe particulier comme le foie dont la saison est le printemps, il faut faire attention de bien réaliser sa purge dans sa partie yang et donc entre le 4 février et le 20 mars 2014. Si réalisé après, le yin peut en être affecté et nous pouvons nous retrouver en automne (saison où l'énergie du foie est la plus faible) avec des fatigues inexpliquées, des colères incontrôlées, des crises d'eczéma, d'asthmes pour les personnes sujettes à ces déséquilibres.

Ainsi, selon ces principes, du 5 mai au 21 juin 2014, nous seront dans la partie yang de l'élément feu, l'été. C'est le moment idéal selon la Médecine Traditionnelle Chinoise de purger son intestin grêle.

Références : Yi KINg et conférence de Mr Jean MOTTE du 10 avril2014 organisé par l'IPSN (institut pour la Protection de la Santé Naturelle http://www.ipsn.eu/ )

saisons médecine chinoise mouvements yin et yang

Ajouter un commentaire