printemps

Lettre n°29 - Le retour du printemps !!

Bonjour à toutes et à tous,


Vous vouliez sortir de l'hiver, eh bien c'est chose faite. Le calendrier des saisons énergétiques nous indique que le printemps s'étale cette année du 29 janvier au 4 mai. Ses principaux messages sont : le renouveau, la germination, la croissance et la chaleur douce propice à la maturation qui est l'essence de l'été.

L e printemps est gouverné par l'élément BOIS qui reçoit l'influence énergétique de son élément climatique, le VENT. Pour le moment, le yin est prédominant. Mais pendant cette période printanière le yang croît et le yin décroît afin d'atteindre un équilibre à l'équinoxe de printemps. Puis nous basculerons vers le yang dominant en seconde partie de printemps. C'est un passage qui représente la transformation de la nuit en jour et qui s'accompagne d'un changement soudain de forme extérieure (la nature endormie se réveille et s'élance vers le ciel). Par contre, l'énergie yang qui a commencé à croître depuis le solstice d'hiver continue de monter ; la direction de l'énergie pendant cette saison demeure inchangée.

Tout comme on peut le traduire avec la langue des oiseaux, le mois de février « fait vriller » (fé – vrier). C'est un mois très dynamique puisque c'est le premier mois de l'année dans le calendrier chinois et c'est également le début du printemps. Le printemps débutant principalement par l'énergie climatique du VENT, on se doute bien que ce mois-ci, ça bouge !!! C'est surtout qu'on s'est emmitouflé dans l'énergie de l'hiver stable et calme, comme l'eau qui dort, pour basculer brutalement, comme le radio-réveil du matin, dans le mouvement ascendant vers le ciel du printemps. Le VENT nous aide à réveiller notre corps, ouvrir nos pores afin que les bourgeons de la nouvelle année sortent et que notre fleur intérieure fleurisse.

Ainsi, les traditions de naturopathie chinoise nous indiquent «  Les trois mois de printemps sont appelés jaillir et déployer (Fa-Chen). Ciel et Terre, ensemble, font vivre les dix milles êtres qui en tirent leur fleurissement. On se couche à la nuit et on se lève à l'aube. On marche dans la cour à grands pas, cheveux dénoués, corps détendu, afin d'exercer son vouloir dans le sens de la vie : on laisse vivre et on ne tue pas, on offre et on ne prend pas, on récompense et on ne punit pas. Telle est la correspondance aux souffles du printemps et la voie pour nourrir la vie. Aller à l'encontre de cela blesserait le foie et produirait en été des bouleversements dus au froid par insuffisance de l'offrande au mouvement d'accroissement (Chang) spécifique de l'été. » (Su Wen, chapitre II). Ainsi, il est important de favoriser l'énergie du foie en libérant toute les tensions, qu’elles soient physiques, morales, émotionnelles, psychologiques. Nous pouvons également renforcer son énergie en ouvrant son cœur et en étant dans l'offrande et dans le don envers la nature mais également et surtout envers nous-même, nos proches, nos collègues de travail, nos amis et nos voisins. Donner permet de recevoir ce dont nous avons besoin et qui est en harmonie avec nous-même. Prendre engendre l'accumulation d'éléments qui ne sont pas nous et qui nous encombrent ou nous encombreront à un moment donné pour avancer sur nos projets et notre chemin personnel.

Pour nous aider pendant toute la saison, nous pouvons nous tourner vers les minéraux. Hématite, appelée « la pierre qui saigne », est tout à fait indiquée pour nous soutenir. Elle est liée au chakra racine, à l'investissement et surtout au sang. Le foie gouverne le sang. Il le stocke lorsque nous sommes au repos et que nos besoins sont faibles. Il le libère vers les muscles ou les organes de digestion lorsque nous faisons un effort musculaire ou pendant et après les repas. Hématite perce les abcès émotionnels et psychologiques pour les libérer et les faire couler en dehors de nous. Elle travaille aussi sur les liens du sang. Le foie héberge l'entité viscérale appelée par les chinois le « hun », cette entité mémorise nos expériences et notamment celle liées à nos rapports familiaux et même nos mémoires de vie passée et nos incarnations précédentes. Hématite est une énergie viscérale, impulsive, instinctive et profonde, à la force vitale étonnante. La primarité de son comportement s’exprime souvent sur le mode extraverti. Cependant, Hématite est toujours apte à nous aider en douceur à assumer les saignements (supportés ou imposés) qui en découlent. Cette énergie provoque ou accompagne tous les épanchements, toutes les extériorisations. Elle aide à sortir de l'engourdissement, stimule l'activité physique et psychique, restaure la force intérieure, l'esprit de décision et la spontanéité, lève toutes les peurs des anémiés en les motivant pour s'investir dans un projet. Et le réaliser. En Chine, elle est réputée souveraine pour prévenir ou soulager les accouchements pénibles. Pour intégrer pleinement au niveau cellulaire les caractéristiques d'Hématite, il est préférable de prendre un élixir d'Hématite pendant 42 jours (matin ou soir en fonction des cas). Nous pouvons également méditer avec une Hématite sur notre premier chakra et une autre sur notre troisième chakra afin de plonger dans nos liens du sang et identifier les abcès à percer. Tout comme elle fait sortir le « mal », elle fait sortir le « bien ». On dit aussi que c'est la pierre qui met en valeur nos dons cachés… soyons patient car elle incarne une énergie yin tout en douceur et ses effets bénéfiques ne sont identifiables qu'après un long travail avec elle.

S i les minéraux ne vous parlent pas, pendant la saison, nous pourrons également utiliser les plantes. Celles qui favorisent le yin du foie (principalement le sang du foie) vont relâcher l'organe foie et calmer le tonus musculaire, les allergies, abaisser la tension artérielle, équilibrer les excès hormonaux. On pourra par exemple utiliser l'alchemille, la chélidoine, l’hamamélis, le pissenlit etc. Les plantes yang du foie vont booster l'immunité, activer les fonctions dépuratives du foie, fortifier la vue, favoriser la synthèse hormonale. Dans ces cas, l'angélique, l'armoise, le chardon marie, le cyprès, la prêle et le romarin peuvent être indiqués. Cependant, les plantes ont des effets importants sur notre santé, je vous conseille de vous rapprocher d'un spécialiste des plantes, d'un naturopathe ou votre pharmacien-herboriste pour le choix des plantes adaptées à votre cas.

J'espère que ces petits conseils vous soutiendront tout au long de la saison et vous permettront d'avancer dans vos projets sereinement.

A bientôt.

Lettre n°25 - Équinoxe de printemps Énergie de la vésicule biliaire

Bonjour,

PrintempsLe 20 mars, cette année, marque l'équinoxe de printemps. Pour l'astrologie chinoise, c'est le milieu du printemps, son apogée. Du 04 février jusqu'au 20 mars, nous étions dans la phase yin du printemps, liée physiologiquement au FOIE. Maintenant, nous entrons dans la phase yang du printemps, liée, quant à elle, à la VÉSICULE BILIAIRE. FOIE et VÉSICULE BILIAIRE font partie de l'élément BOIS, lié à la naissance de toute chose dans l'univers, qu'elle soit invisible (phase yin) ou visible (phase yang). C'est donc maintenant que va se manifester sur un plan concret et visible le printemps.

Dans la précédente lettre, je vous avais parlé de l'énergie climatique du printemps associée au VENT. Ce n'est pas tout à fait exact, car il y a une seconde énergie climatique associée au printemps qui est la CHALEUR. Le vent est associé à la phase yin du printemps et au FOIE ; quant à la CHALEUR, elle est associée à la phase YANG du printemps et à la VÉSICULE BILIAIRE.

La VÉSICULE BILIAIRE, pour les chinois, est une entraille curieuse. Pourquoi curieuse ? Parce que c'est la seule entraille qui stocke un liquide « pur », la bile. Les liquides dits « purs », pour les chinois, sont les liquides produits par le corps humain et qui ne sont pas des déchets. La bile est produite par le FOIE et sert à la digestion, elle est pure, comme le sont la sueur, le sang, le sang menstruel, le sperme, les larmes, les liquides interstitiels (entre les tissus) et la lymphe. Les autres entrailles (estomac, gros intestin, intestin grêle, vessie) stockent des éléments externes au corps humain ou stockent des déchets voués à être évacués.

Vb localisationLa VÉSICULE BILIAIRE conserve la bile produite par le FOIE et la libère uniquement pendant la digestion. Elle a une fonction de régulation du yin du FOIE (la bile) pour ne pas qu'il s'échappe et que le FOIE, à la longue, s'épuise. Le FOIE est garant de la bonne distribution du sang, de l'énergie, des minéraux, des sucres et des protéines dans le corps. Il stocke ces éléments et les libère là où le corps en a besoin. Il est donc très sensible à tout ce qui l'empêche de réaliser sa fonction de distribution. Tout ce qui va stagner va le perturber et notamment les émotions. Ces dernières ont tendance à figer l'énergie dans le corps, créant parfois des douleurs et au mieux des stagnations. La stagnation spécifique de l'énergie du FOIE est engendrée par la frustration et peut s'exprimer, au départ, par des distensions dans le bas des côtes et des soupirs. La frustration bloque l'énergie du FOIE à sa source et va donc limiter la libération de la bile par la VÉSICULE BILIAIRE. Cette bile stagnante va cristalliser (manifestation physique de la stagnation d'énergie) et former des caillots (lithiases biliaires). Il est donc important pendant le printemps de bien drainer la bile afin de prévenir tout problème de cristallisation et ainsi éviter l'opération de l'ablation de la VÉSICULE BILIAIRE qui va résoudre votre problème de calculs dans la VÉSICULE BILIAIRE mais pas dans le FOIE et ne va pas résoudre votre problème de stagnation de l'énergie du FOIE. Heureusement, même sans VÉSICULE BILIAIRE, la médecine chinoise est efficace pour remettre en mouvement ce qui est stagnant.

Un autre aspect fonctionnel de la VÉSICULE BILIAIRE est la montée de l'énergie à la tête et aux oreilles. Le FOIE est yin et a un mouvement principalement descendant et la VÉSICULE BILIAIRE est yang et a une fonction principalement ascendante. C'est la chaleur qui prévient le feu. Cependant, lorsque les émotions bloquent les fonctions du FOIE ou lorsque le FOIE perd la qualité ou la quantité de son yin, la VÉSICULE BILIAIRE va s'agiter et produire plus de chaleur qu'il n'en faut. La chaleur va monter et créer du feu dont les symptômes sont des migraines, des céphalées, des sinusites, des acouphènes et potentiellement des perturbations de la vue (voile, yeux qui piquent, yeux rouges). Le FOIE a une fonction de distribution dans le corps. S'il est perturbé, il peut, via son intermédiaire la VÉSICULE BILIAIRE, faire monter l'énergie d'autres organes comme celle de l'Estomac entraînant de l'acidité gastrique, des hoquets, des brûlures dans la gorge, ou perturber l'énergie du Poumon qui va donner des toux, des boules dans la gorge, une oppression thoracique, des problèmes de peau (eczéma, psoriasis, zona etc.).

Un dernier aspect lié à la VÉSICULE BILIAIRE est notre capacité à prendre des décisions. Dans le corps, les chinois ont défini deux feux. Le « feu empereur » gouverné par le CŒUR et le « feu ministre » gouverné par la VÉSICULE BILIAIRE. Le CŒUR est le chef d'orchestre, c'est lui qui coordonne tout dans le corps pour que nous puissions atteindre notre mission de vie. Cependant, il agit sur notre corps et notre vie principalement par son ministre la VÉSICULE BILIAIRE. Lorsqu'elle fonctionne bien nous nous sentons équilibré, nous prenons des décisions qui nous font progresser dans nos vies, nous avons confiance dans le futur. Lorsque l'énergie de la VÉSICULE BILIAIRE est perturbée, nous sommes d'humeur anxieuse, nous n'arrivons pas à trouver le sommeil, nous avons besoin de réconfort, nous ne parvenons pas à prendre la décision de mettre en place les projets que nous avions préparés (les projets sont préparés par le FOIE).

Calculs biliaires 380x202Ainsi, vous vous apercevez qu'on parle beaucoup du FOIE mais que la VÉSICULE BILIAIRE, aussi petite soit-elle, a un grand rôle à jouer dans le fonctionnement quotidien de notre corps et dans nos vies. Même si ce n'est plus le moment idéal pour faire des purges du FOIE et de la VÉSICULE BILIAIRE, c'est encore possible si vous vous dépêchez. Il est plus intéressant dans cette période de favoriser la libre circulation de l'énergie dans le corps. Ainsi, les dépuratifs du FOIE et de la VÉSICULE BILIAIRE sont préconisés et surtout les plantes qui dissolvent les calculs biliaires comme le chrysanthellum. Au niveau alimentation, c'est surtout la chicorée (en salade) qui va avoir une puissante action sur le FOIE et la VÉSICULE BILIAIRE. Sinon l'artichaut, le céleri, le fenouil, la racine de pissenlit en décoction, le radis noir pour disperser la stagnation du FOIE, la ciboule, la ciboulette (pour la stagnation également), le vinaigre, l'avocat (nourrit le yin du FOIE et la peau), le citron (nourrit le yin, attention à la rétention d'eau).

De même, la marche avec contemplation de la nature est un très bon moyen de remettre en route l'énergie du FOIE qui stagnerait. Crier permet aussi d'évacuer la colère, les tensions et le stress.

Je vous remercie de votre intérêt et prenez soin de vous. Plus de conseils et d'informations sont disponibles sur la page facebook de Ti-Ming. Vous pouvez également laisser un message sur mon livre d'or en cliquant ici.
 

A bientôt.