BOIS

Lettre n°33 - L'élément Bois prend racine

Bonjour à toutes et à tous,

Reveil natureDans le calendrier solaire des saisons, nous entrons actuellement dans le printemps. Le calendrier chinois fixe cette date au 4 février. Après être passés par une période de transition, nous nous réalignons avec les énergies célestes du printemps. Les énergies terrestres du printemps se matérialiseront à l’équinoxe.

Je vous rappelle que le printemps est lié notamment à l’élément BOIS et à l’énergie du Vent-Froid, tous deux représentés dans notre corps par le Foie et la Vésicule Biliaire. Le Foie prend en charge tout ce qui est Yin et la Vésicule Biliaire tout ce qui est Yang. Pendant la période pré-équinoxe (maintenant jusqu’au 20 mars), la Vésicule Biliaire va se manifester et dans la période post équinoxe (20 mars au 17 avril), ce sera au tour du Foie.

L’élément Bois commence à prendre une place plus importante dans notre quotidien. Son rôle dans le cycle de la vie est de réveiller ce qui est endormi. Après la phase hivernale (élément Eau) pendant laquelle le corps ralentit son rythme, se repose et abandonne l’ancien, le printemps et l’élément Bois réveillent en nous l’action et nos potentiels de création de nouveauté dans nos vies. Si la phase hivernale de lâcher prise et de nettoyage profond (dans nos racines) est encore inachevée, le Bois manquera d’eau pour pousser. Les projets de vie seront ralentis et dans nos corps se manifesteront surtout des douleurs par vide d’énergie et de Yin, donc des douleurs plutôt sourdes, continuelles, profondes, voire jusque dans les os.

Dans cette première phase printanière, c’est la fonction de la Vésicule Biliaire qui peut être perturbée. Il est possible de vivre des phases de constipation, des doutes dans les décisions à prendre, des difficultés d’endormissement voire de l’insomnie et des acouphènes intermittents, des douleurs de céphalées temporales, sur les côtés de la tête comme un casque, des douleurs intercostales, des douleurs sur les côtés de jambes. L’élément Bois se manifeste aussi aux yeux et aux niveaux des ongles. Si vous avez les yeux secs, la vue qui varie, des éblouissements, des ongles cassants ou ternes, il y a des chances que votre énergie du Bois soit perturbée.

Tous ces éléments sont les premiers signes de déséquilibre mais la plupart des personnes les ignorent et laissent s’envenimer les choses. Notre merveilleux corps conserve en mémoire toute notre histoire et ce que nous avons à réguler ou à nettoyer également. Si vous négligez le nettoyage au moment où il doit se produire, cela se cumulera dans la saison suivante et si toujours rien ne se passe, l’année suivante les symptômes seront plus importants, plus profonds et plus difficiles à libérer pour vous et pour le praticien qui vous accompagnera dans votre démarche de libération et de retour à l’équilibre. Généralement, cela s’accompagne par un vide de yin plus profond laissant apparaître un Vent Interne qui peut se manifester par des douleurs aiguës erratiques, des selles tantôt dures, tantôt molles, des tremblements, des vertiges, des difficultés de concentration, de l’agitation, de l’insomnie, des sueurs nocturnes, de l’hypertension, des gonflements etc.Etirements

Si ces symptômes vous parlent, je vous conseille évidemment de consulter un praticien de médecine chinoise en complément de votre suivi médical car la meilleure façon de réguler l’énergie du Bois dans le corps est le Tui Na. Sinon, si vous avez bien suivi mes conseils pour l’Hiver et que vous allez bien, voici quelques conseils pour vous aligner avec les énergies printanières. D’abord, se mettre en mouvement ! Le Bois a horreur de l’immobilité. Donc commencez à vous organiser pour avoir une activité qui bouge et si possible en pleine nature. Le Bois adore admirer avec ses yeux le vert tendre de la nature. La marche est suffisante pour commencer mais aussi les exercices matinaux de réveil du corps. La danse met également en mouvement le corps. En méditation, utilisez un support visuel avec de la nature en réveil comme des bourgeons. Par contre, c’est un peu tôt pour les images de fleurs éclatantes, conservez-les pour la période qui suit l’équinoxe.

Pour la médecine occidentale, il est évident que la nutrition est essentielle pour la bonne santé du Foie et de la Vésicule Biliaire. Pour la médecine chinoise, pas forcément. C’est la Rate-Pancréas-Estomac qui gèrent la digestion. Cependant, l’élément Bois dans le corps distribue l’énergie et le sang à tous les organes et les entrailles. Donc le Foie s’implique dans tous les processus de régulation dans le corps, digestion comprise. C’est lui qui distribue le Feu des Reins pour cuire les aliments dans l’Estomac. Il distribue, filtre, dose l’énergie et le sang dont chaque organe a besoin pour fonctionner. En amont, la Rate-Estomac-Pancréas participe à la qualité de l’Énergie et du Sang dans le corps. Le Foie et la Vésicule Biliaire comme tous les autres organes vont subir les mauvais choix alimentaires. Ces derniers ayant un rôle de distribution et de régulation, s’ils sont pollués par un mauvais régime alimentaire, les conséquences sont multiples, importantes et parfois handicapantes. Ainsi, même si la diététique agit indirectement sur le bon fonctionnement de l’élément Bois, il serait dommage de l’exclure du champ des possibilités de régulation du Foie et de la Vésicule Biliaire. Si vous avez déjà un régime équilibré, vous pouvez donc vous lancer dans toutes les purges et tous les nettoyages du Foie et de la Vésicule Biliaire que vous souhaitez, il y a aura peu d’impact. Vous avez donc intérêt à travailler le mouvement.

Pour nourrir l’énergie de la Vésicule Biliaire, il est intéressant de manger des Haricots Mungos, des graines de tournesol, de la pêche (ce n’est pas de saison!!), des huîtres, des pousses de bambous. En cas de migraines, d’irritabilité, de vertiges dus à une montée de yang de l’élément BOIS, vous pouvez utiliser les infusions de barbe de maïs ou de seigle, les infusions de gentiane (régule aussi la digestion) et les infusions de pousses de bambous fraîches.

ChrysantellumEn phytothérapie, le Chrysantellum Americanum est magique pour dissoudre les calculs biliaires mais aussi rénaux. Il dissout ce qu’on appelle le TAN et donc est aussi magnifique pour réduire le cholestérol dans le sang. En cure préventive pour redonner du mouvement à l’élément BOIS ou en curatif dans le cas de calculs ou de cholestérol, utiliser l’infusion de plante, les gélules ou l’extrait fluide ou alcoolique selon vos préférences. En infusion, une cuillère à soupe par bol d’eau froide qu’on fait monter en température lentement. Juste avant l’ébullition, couper le feu, laissez infusez 10 min et buvez. Vous pouvez réchauffer un peu si vous préférez les infusions chaudes mais évitez de faire bouillir. Prendre 1 à 5 bols par jour selon l’indication en cure de 10 jours à 3 semaines par mois. Pour les gélules et les extraits reportez-vous au conseil du fabriquant.

Pour plus de conseils et d'idées pour vos purges et drainages printaniers, vous pouvez consulter les articles de l’année dernière sur la page facebook de Ti-Ming ou sur le blog de mon site Internet.

A bientôt et prenez soin de vous.

Lettre n°29 - Le retour du printemps !!

Bonjour à toutes et à tous,


Vous vouliez sortir de l'hiver, eh bien c'est chose faite. Le calendrier des saisons énergétiques nous indique que le printemps s'étale cette année du 29 janvier au 4 mai. Ses principaux messages sont : le renouveau, la germination, la croissance et la chaleur douce propice à la maturation qui est l'essence de l'été.

L e printemps est gouverné par l'élément BOIS qui reçoit l'influence énergétique de son élément climatique, le VENT. Pour le moment, le yin est prédominant. Mais pendant cette période printanière le yang croît et le yin décroît afin d'atteindre un équilibre à l'équinoxe de printemps. Puis nous basculerons vers le yang dominant en seconde partie de printemps. C'est un passage qui représente la transformation de la nuit en jour et qui s'accompagne d'un changement soudain de forme extérieure (la nature endormie se réveille et s'élance vers le ciel). Par contre, l'énergie yang qui a commencé à croître depuis le solstice d'hiver continue de monter ; la direction de l'énergie pendant cette saison demeure inchangée.

Tout comme on peut le traduire avec la langue des oiseaux, le mois de février « fait vriller » (fé – vrier). C'est un mois très dynamique puisque c'est le premier mois de l'année dans le calendrier chinois et c'est également le début du printemps. Le printemps débutant principalement par l'énergie climatique du VENT, on se doute bien que ce mois-ci, ça bouge !!! C'est surtout qu'on s'est emmitouflé dans l'énergie de l'hiver stable et calme, comme l'eau qui dort, pour basculer brutalement, comme le radio-réveil du matin, dans le mouvement ascendant vers le ciel du printemps. Le VENT nous aide à réveiller notre corps, ouvrir nos pores afin que les bourgeons de la nouvelle année sortent et que notre fleur intérieure fleurisse.

Ainsi, les traditions de naturopathie chinoise nous indiquent «  Les trois mois de printemps sont appelés jaillir et déployer (Fa-Chen). Ciel et Terre, ensemble, font vivre les dix milles êtres qui en tirent leur fleurissement. On se couche à la nuit et on se lève à l'aube. On marche dans la cour à grands pas, cheveux dénoués, corps détendu, afin d'exercer son vouloir dans le sens de la vie : on laisse vivre et on ne tue pas, on offre et on ne prend pas, on récompense et on ne punit pas. Telle est la correspondance aux souffles du printemps et la voie pour nourrir la vie. Aller à l'encontre de cela blesserait le foie et produirait en été des bouleversements dus au froid par insuffisance de l'offrande au mouvement d'accroissement (Chang) spécifique de l'été. » (Su Wen, chapitre II). Ainsi, il est important de favoriser l'énergie du foie en libérant toute les tensions, qu’elles soient physiques, morales, émotionnelles, psychologiques. Nous pouvons également renforcer son énergie en ouvrant son cœur et en étant dans l'offrande et dans le don envers la nature mais également et surtout envers nous-même, nos proches, nos collègues de travail, nos amis et nos voisins. Donner permet de recevoir ce dont nous avons besoin et qui est en harmonie avec nous-même. Prendre engendre l'accumulation d'éléments qui ne sont pas nous et qui nous encombrent ou nous encombreront à un moment donné pour avancer sur nos projets et notre chemin personnel.

Pour nous aider pendant toute la saison, nous pouvons nous tourner vers les minéraux. Hématite, appelée « la pierre qui saigne », est tout à fait indiquée pour nous soutenir. Elle est liée au chakra racine, à l'investissement et surtout au sang. Le foie gouverne le sang. Il le stocke lorsque nous sommes au repos et que nos besoins sont faibles. Il le libère vers les muscles ou les organes de digestion lorsque nous faisons un effort musculaire ou pendant et après les repas. Hématite perce les abcès émotionnels et psychologiques pour les libérer et les faire couler en dehors de nous. Elle travaille aussi sur les liens du sang. Le foie héberge l'entité viscérale appelée par les chinois le « hun », cette entité mémorise nos expériences et notamment celle liées à nos rapports familiaux et même nos mémoires de vie passée et nos incarnations précédentes. Hématite est une énergie viscérale, impulsive, instinctive et profonde, à la force vitale étonnante. La primarité de son comportement s’exprime souvent sur le mode extraverti. Cependant, Hématite est toujours apte à nous aider en douceur à assumer les saignements (supportés ou imposés) qui en découlent. Cette énergie provoque ou accompagne tous les épanchements, toutes les extériorisations. Elle aide à sortir de l'engourdissement, stimule l'activité physique et psychique, restaure la force intérieure, l'esprit de décision et la spontanéité, lève toutes les peurs des anémiés en les motivant pour s'investir dans un projet. Et le réaliser. En Chine, elle est réputée souveraine pour prévenir ou soulager les accouchements pénibles. Pour intégrer pleinement au niveau cellulaire les caractéristiques d'Hématite, il est préférable de prendre un élixir d'Hématite pendant 42 jours (matin ou soir en fonction des cas). Nous pouvons également méditer avec une Hématite sur notre premier chakra et une autre sur notre troisième chakra afin de plonger dans nos liens du sang et identifier les abcès à percer. Tout comme elle fait sortir le « mal », elle fait sortir le « bien ». On dit aussi que c'est la pierre qui met en valeur nos dons cachés… soyons patient car elle incarne une énergie yin tout en douceur et ses effets bénéfiques ne sont identifiables qu'après un long travail avec elle.

S i les minéraux ne vous parlent pas, pendant la saison, nous pourrons également utiliser les plantes. Celles qui favorisent le yin du foie (principalement le sang du foie) vont relâcher l'organe foie et calmer le tonus musculaire, les allergies, abaisser la tension artérielle, équilibrer les excès hormonaux. On pourra par exemple utiliser l'alchemille, la chélidoine, l’hamamélis, le pissenlit etc. Les plantes yang du foie vont booster l'immunité, activer les fonctions dépuratives du foie, fortifier la vue, favoriser la synthèse hormonale. Dans ces cas, l'angélique, l'armoise, le chardon marie, le cyprès, la prêle et le romarin peuvent être indiqués. Cependant, les plantes ont des effets importants sur notre santé, je vous conseille de vous rapprocher d'un spécialiste des plantes, d'un naturopathe ou votre pharmacien-herboriste pour le choix des plantes adaptées à votre cas.

J'espère que ces petits conseils vous soutiendront tout au long de la saison et vous permettront d'avancer dans vos projets sereinement.

A bientôt.