Automne

Lettre n°19 - Inter-saison TERRE-EAU

Vous avez, peut-être, senti en début de semaine un peu de fatigue, de morosité, de désagréments digestifs voire de maux de tête. C'est peut-être dû au fait que nous entrons depuis le 20 octobre dans l'intersaison de l'hiver où notre corps doit de nouveau s'adapter aux énergies saisonnières.

Comme toute période Terre dans l'année, c'est un moment où le corps fait une pause, digère, fait le point sur la saison précédente. Il va ainsi mettre en place les processus qui nous permettront de passer l'hiver dans les meilleures conditions possibles. Jusqu'au 7 novembre, il sera important de préserver notre estomac de toute surcharge d'activité supplémentaire, puisque durant l'hiver nous allons vivre sur un certain nombre de réserves que le corps a tendance à vouloir stocker dès maintenant. Il est possible pendant cette période de prendre un peu de poids, qui va normalement disparaître en seconde partie d'hiver. L'hiver est la période privilégiée pour perdre du poids ; non pas en faisant de l'exercice puisque le corps doit être au repos, mais en mangeant simplement moins (comme si nous hibernions).

Terre2

L'énergie de la Rate-Pancréas gère notre idéation. Ainsi, mettre notre cerveau au calme et au repos pendant cette période va nous être bénéfique. La pratique du yoga, de la méditation, du qi gong, du chant, de la contemplation de la nature et des couleurs magnifiques qu'elle nous offre en ce moment sont les bienvenus au détriment de la télévision, de la lecture, des discussions philosophiques avec les amis. Éviter tout ce qui pourrait amener des soucis pendant cette période.

Nous pouvons comparer la période Terre à la jachère qui permet de laisser la nature remettre les champs en bonnes conditions pour produire les prochaines cultures. Le corps fait une sorte de « reset » et remet en place de nouveaux processus. Le risque de ne pas laisser le corps se préparer aura pour conséquences une fragilité par rapport aux « épidémies » saisonnières, telles que la grippe, les rhumes, bronchites etc.

Il est conseillé pendant cette période de manger des céréales, des pommes de terre, châtaigne de terre (ou souris de Hollande, légume ancien), surtout du riz et de faire des repas simples (sans mélanges de légumes, viandes, poissons, épices). Il vaut mieux manger des aliments cuits à l'eau sans assaisonnement et séparés les uns des autres. De plus, c'est un exercice très intéressant pour découvrir, ou je l'espère redécouvrir, le vrai goût des aliments trop souvent masqués par les assaisonnements. Par cette méthode, vous allez pouvoir identifier plus facilement les saveurs des aliments (doux, acide, amer, piquant, salé). C'est un très bon exercice à faire avec les enfants. Attention, un aliment peut avoir plusieurs saveurs !

Évidemment, le jeûne n'est pas préconisé pendant cette période.

Rizieres

Si vous avez des déséquilibres de l'énergie de la Rate-Pancréas-Estomac, c'est une période favorable pour remettre les pendules à l'heure. Les manifestations spécifiques de ces déséquilibres ne sont pas évidentes car elles peuvent être également liées à des déséquilibres d'autres énergies dans le corps. Cependant, dans une majorité des cas, une réflexion excessive, des ruminations, cogitations, idées fixes, ballonnements, selles molles, fatigue, descente d'organes, spermatorrhée, aménorrhées, frilosités, pieds et mains froids sont des signes de déficience de l'énergie de la Rate. Des aliments non digérés dans les selles, un ventre froid, une lenteur de digestion, manger sans faim, très soif, nausées, vomissements, certaines migraines et céphalées sont souvent liés à un déséquilibre de l'énergie de l'estomac. Si vous êtes dans ces cas-là, les quelques conseils décrits ci-dessus pourront vous soulager si c'est passager. Si c'est un problème récurrent ou chronique, je vous conseille évidemment un bilan avec un professionnel avant que les déséquilibres n'aillent plus loin.

Dsc 0005

J'en profite également pour remercier les personnes qui sont venues me rendre visite sur mon stand au salon du bien-être et du Zen Eudois le 11 octobre et vous informe que je serai parmi les praticiens et enseignants de reiki sur le stand de La Fédération de Reiki lors du salon du bien-être d'Amiens du 13 au 15 novembre pour vous offrir des séances découvertes de reiki. N'hésitez-pas à venir m'y rendre une petite visite et éventuellement découvrir le reiki, pratique de santé holistique.

 

Sur ces quelques informations, je vous souhaite une bonne journée et à bientôt.

 

Lettre n°187 - Automne et intestins

Nous sommes déjà bien avancés dans la saison de l'automne et nous approchons son apogée le 23 septembre (pour notre calendrier, ce sera le premier jour de l'automne). C'est un moment important. Nous passerons du yang pour aller vers le yin pour la saison de l'automne (voir article sur le fonctionnNuit et jourement des saisons), mais également pour l'année en cours. Eh oui, le 23 septembre est l'équinoxe d'automne, jour où il y a autant d'heures de soleil que de nuit sur 24h. Ensuite, il y aura plus de nuit (yin) que de jour (yang).

 

Ce passage est délicat à vivre pour notre société yang, basée sur l'extériorisation. Les énergies saisonnières de l'automne et de l'hiver vont nous pousser à aller vers le chemin opposé, c'est à dire celui de l'introspection, du ralentissement des activités, du repos. La phase automnale va nous accompagner dans ce processus lent en nous aidant à nous débarrasser de ce dont nous n'avons plus besoin. Ce nettoyage va se faire sur un plan émotionnel, comme psychologique et physique. Vous aurez ainsi, peut-être, envie de jeter des choses qui encombrent votre maison, couper des liens avec certaines personnes, faire du tri dans vos papiers. Ce tri par le vide va nous rendre plus libre et va nous aider à avancer sur les projets essentiels à terminer d'ici la fin de l'année.

 

Dans notre corps également, se met en place un nettoyage. Nous pouvons avoir des selles ou urines plus foncées. Cependant, ce processus est progressif et difficilement identifiable. C'est surtout sur un plan psycho-émotionnel que nous pouvons voir des changements. Pourquoi ? Endroit envers

La médecine chinoise fait un lien entre la saison de l'automne et le Poumon, le Gros Intestin (référentiel des 5 éléments) et aussi la Peau. Ces derniers sont « l'endroit et l'envers de notre corps ». Ils permettent des échanges entre l'extérieur et l'intérieur du corps. Un dysfonctionnement de l'un peu également s'exprimer sur l'autre. Si nous avons des difficultés respiratoires, notre teint va devenir pâle voire blanc. Si nous avons des difficultés d'assimilation des aliments, nous pouvons avoir des éruptions cutanées (comme c'est souvent le cas chez les adolescents).

Cerveau ventreSi nous allons plus en détails, le Poumon est très lié au sang (yin) car son rôle est de détoxifier le sang du dioxyde de carbone et de le charger d'oxygène. Par contre, le Gros Intestin comme la Peau sont riches en neurones (yang). On parle même du ventre, comme un cerveau. Les neurones, les nerfs sont très impliqués dans les phénomènes émotionnels et le stress.

Ainsi, le Gros Intestin et la Peau ont un rôle essentiel dans les émotions et le stress, ce qui explique pourquoi les dépressions saisonnières sont plus importantes en automne. C'est également pour cela que le massage fait du bien dans les déséquilibres émotionnels et le stress. Par le travail de la peau, le système nerveux est sollicité et peut s'auto-réguler et libérer les tensions (énergies bloquées).

A la lumière de ces informations, vous allez me dire : « que faire alors pour que tout se passe bien (ou mieux) en cette saTrierison? » Il y a toujours plusieurs possibilités selon ce dont vous avez spécifiquement besoin. Par exemple, cette période est propice au nettoyage et au rangement pour vous débarrasser de ce qui ne vous sert plus. Travailler sur l'acceptation qu'il va falloir ralentir un peu le rythme de la vie. Faire le deuil de ce qu'on n'a pas pu faire est également propice (l'énergie du Poumon étant en rapport avec la tristesse, les larmes et les deuils). Commencer le travail d'introspection annuel est aussi bienvenu.

Sur un plan physiologique, c'est aussi le moment des nettoyages et notamment celui des intestins et de la peau. Pour la peau rien de tel qu'un gommage, un hammam, un sauna, un massage etc. et pour les intestins une cure de raisins (travaille aussi sur le rein en fonction des variétés) ou de pommes est intéressant pour nettoyer les intestins. Une cure d'aloe vera à boire peut vous aider si vous avez tendance à avoir les intestins irrités (soulage la maladie de Crohn) ou si vous avez tendance à être déshydraté ou avoir la peau sèche (l'aloe vera possède un grand pouvoir d'hydratation externe et interne!). Il y a aussi les cures un peu moins sympa de charbon actif et d'argile. Bref, il n'y a que l'embarras du choix.

 

Niveau alimentation, les prunes sont aussi très bonnes pour faire un nettoyage doux des intestins. En manger 6 le soir pendant 9 jours. Les prunes mangées le soir vont également nourrir le yin du Foie.