santé

Lettre n°28 - Janvier 12ème mois de l'année

Bonne annéée !!

Je reprends les newsletters après un petit arrêt. Le déménagement dans l'écovillage Terra de Lutz dans les Pyrénées m'a demandé beaucoup d'énergie et de temps pour m'installer et installer toutes les personnes qui prennent part à cette aventure. 2017 sera pour moi la reprise de la médecine chinoise dans l'Aude où je n'ai pas encore trouvé de local pour pratiquer, mais je relance l'énergie de création en vous présentant cette première newsletter  de l'année.

Ainsi, je vous souhaite une excellente année 2017 avec autant de lumière dans votre cœur que nous avons de soleil ici. Je vous souhaite également de bien prendre soin de vous et que la santé vous sourie tout au long de l'année, même si vous ferez peut-être face à quelques défis.

PinealeVous l'avez constaté, depuis le 21 décembre, nous avons entamé la période yang de l'année avec les jours qui rallongent. Ces variations très faibles de durée de lumière quotidienne et de luminosité sont captées par notre corps sans que nous en ayons conscience. Savez-vous comment ? C'est au cœur de notre cerveau que tout se passe. La glande pinéale (ou épiphyse) est une glande endocrine de l'épithalamus. Lorsqu'on est dans la pénombre, elle secrète de la mélatonine qui est l'hormone du sommeil. La glande pinéale joue un rôle central non seulement dans la régulation des rythmes biologiques de veille et de sommeil (sur 24h) mais aussi dans les rythmes des saisons (sur 365 jours). Tous les jours, elle ralentit notre activité le soir et l'accélère le matin ; elle accélère notre rythme au printemps et surtout en été puis ralentit nos métabolismes en automne et en hiver. Elle règle donc un double rythme dans notre corps. Lorsque nous avons conscience de ces rythmes naturels en nous, nous pouvons organiser nos activités en conséquence. Nous avons un double avantage à penser ainsi car une activité faite au bon moment est réalisée plus efficacement et demande moins d'efforts à notre corps. Notre santé est préservée. Consacrez ainsi plutôt vos matinées à des activités physiques ou qui nécessitent une grande consommation d'énergie (les activités intellectuelles fortes également) et les après-midi, à des activités plus calmes et qui demandent moins d'efforts physiques et intellectuels. Ce constat est également à projeter sur l'année avec des activités consommatrices d'énergie au printemps et en été, et des activités calmes en automne et en hiver pendant lesquels un maximum de repos et de sommeil sont nécessaires.

En médecine chinoise, la gestion des rythmes biologiques est gérée par l'énergie BOIS (le foie et la vésicule biliaire) mais les autres organes peuvent également perturber ces rythmes. Il est donc important en médecine chinoise comme en naturopathie de prendre soin de son foie et de sa vésicule biliaire. 

Soleil inclinaisonNos quatre saisons ont pour différences la luminosité extérieure (intensité de la lumière solaire), la durée du jour par rapport à la nuit, la température extérieure, le vent et le degré d'humidité. Le soleil joue un rôle très important dans ces variations de climat. Fait-il plus chaud en été parce que nous nous rapprochons du soleil ? Même si cette explication est logique, elle n'explique pas ces changement de température. La planète Terre passe au plus près du soleil au mois de janvier, à 147 millions de kilomètres, alors qu'en juillet on s'en écarte de 152 millions. Nous nous écartons et nous nous rapprochons donc de 5 millions de kilomètres du soleil tous les ans. Cependant, même si 5 millions de kilomètres nous semblent énormes, la taille de la Terre est tellement faible par rapport au soleil que ces millions de kilomètres ne changent quasiment rien à notre température atmosphérique. Ce qui influe de façon importante sur la température atmosphérique est l'inclinaison de l'axe de la terre par rapport au soleil. Ainsi, en hiver, la lumière solaire est rasante. 1 m² de soleil chauffe 3 m² de sol. Alors qu'en été, la lumière est verticale par rapport au sol et se concentre sur une surface plus petite. 1 m² de soleil chauffe 1 m² de sol. En hiver, nous avons donc moins de luminosité et une durée de soleil plus faible qu'en été, ce qui explique qu'il fait froid en hiver et chaud en été.

Fig131Pour clôturer ce 12ème mois de l'année civile asiatique, « l'univers est enfermé, le Yang demeure caché, le Yin s'est propagé. Le haut du corps est en abondance, l'énergie de l'eau ne circule pas. On tonifie le cœur, on aide les poumons, on harmonise et régularise les reins. » (La médecine chinoise. Santé, forme et diététique.  Édition : Odile Jacob). C'est la phase intermédiaire entre le cycle qui se termine et le nouveau qui commence. Les nouvelles pousses se déploient. Il est intéressant de compléter l'action de la saison sur les reins. Ainsi, tout exercice qui vise à rassembler l'énergie dans les jambes et le bassin tout en suscitant une montée d'énergie très modérée vers le thorax est les bras seront favorables à notre santé et notre bien-être. De même, à partir du 17 janvier, nous entrerons en intersaison avec le printemps, les exercices de qi gong visant à harmoniser la rate, l'estomac et le pancréas (cf. image) seront les bienvenus ainsi que les jeûnes (pour mettre la fonction digestive au repos). On évite ainsi d'affronter le climat froid extérieur mais on ne surchauffe pas non plus son intérieur. On évite également toute transpiration excessive. 

Sur un plan alimentaire, il convient de réduire la saveur douce (miel, confiture, sucres, pâtisseries, fromages, beurre, huiles) au profit de la saveur amère (riz sauvage, riz long, sarrasin, seigle, navet, brocoli, laitue cuite, endive, chicorée, ciboule, échalote, haricot sec, persil) qui va venir tonifier la substance du cœur. On aide les poumons avec l'avoine, oignon, œuf, avocat, figue, amande, pignon. On harmonise les reins par les haricots azukis, algues rouges, moules, fenouil, coriandre et clous de girofle.  
J'espère que ces petits conseils de début d'année viendront compléter vos bonnes résolutions ! 

 

A bientôt.

Lettre n°27 - Le solstice d'été

Bonjour à toutes et à tous,

Cette année 2016, sous le signe astrologique chinois du singe de feu, nous invite au mouvement, aux changements de nos habitudes et de nos croyances. Cette année, nous sommes passés par l’apogée d’une phase lunaire yin (pleine lune du 20 juin) suivie de très près par l’apogée de la phase solaire yang du solstice d’été (le 21 juin).

62806687Ces changements brutaux de polarité génèrent en nous de l’agitation. En cette période de l’année, les influences s’orientent vers l’énergie du FEU qui diffuse à travers le CŒUR, le MAITRE DU CŒUR, L’INTESTIN GRÊLE et le TRIPLE RÉCHAUFFEUR selon la médecine traditionnelle chinoise. Symboliquement, le FEU évoque la lumière de la conscience qui éveille notre vie végétative à une nouvelle dimension. Les méditations du yoga et les QI gong basés sur la flamme cardinale (flamme de bougie) visent à ouvrir notre conscience. Les chinois appellent cette lueur SHEN.  Elle apparaît à partir de 7 ans, s’enrichit et s’affine avec nos expériences de vie. On pourrait rapprocher ce SHEN à l’ESPRIT même si ce n’est pas tout à fait correct car le SHEN est l’esprit spécifique qui loge dans le CŒUR et que pour la médecine chinoise chaque organe a son propre esprit (ex : Le HUN dans le FOIE).

L’élément FEU, notamment par l’organe CŒUR, dirige aussi les vaisseaux sanguins, les artères et les veines. Ce qui menace le CŒUR va aussi menacer les vaisseaux sanguins. Ainsi, en été, on rougit facilement, on est plus facilement congestionné, on a les jambes plus lourdes et les veines plus dilatées. Sur le plan psychologique, le SHEN subit des mouvements émotionnels plus agités que d’habitude comme des réactions rapides voire violentes, des vociférations, des discussions passionnées etc.

Associé au CŒUR, l’INTESTIN GRÊLE, mis à part son rôle de tri des aliments bons pour le corps de ceux dont le corps n’a pas besoin, possède le rôle de transmutation. Les aliments déstructurés et séparés en petites unités par la digestion vont entrer dans le corps et être réassemblés pour constituer une partie de nous-même. La transmutation est le propre du FEU sur un plan physique comme sur le plan énergétique et émotionnel. Ainsi, des événements non-digérés psychologiquement peuvent entraîner des indigestions alimentaires. Dan tien inferieur

Selon la médecine chinoise, le CŒUR gouverne également le goût et la langue. Les taoïstes appellent la langue le « dragon rouge ». En QI gong, s’occuper de sa langue, la sentir, s’y concentrer, y amener de l’énergie, c’est, d’une certaine façon, stimuler le CŒUR et par extension le SHEN. Ainsi, bon nombre d’exercices de QI gong consistent à faire tourner 9 fois sa langue dans la bouche de la façon suivante : on passe le bout de la langue dans le sens des aiguilles d’une montre sur l’intérieur des dents et des gencives puis sur l’extérieur, 9 fois de suite. C’est ce qu’on appelle l’eau céleste. Une fois que cette salive est produite, on l’avale en la visualisant en train de descendre dans le Dantian inférieur (2 cm sous le nombril). C’est une façon de faire communiquer l’eau des REINS et le feu du CŒUR (axe Rein – Cœur).

Pour stabiliser notre SHEN agité, il sera important de nourrir le Yin du CŒUR pendant cette période. Le YIN ancre le YANG et nous permet de mieux résister aux agitations que nous subissons par nos environnements (climatique, professionnel, familial) :

  • Il est important dans un premier temps d’éviter de surchauffer le YANG par des saveurs trop amères comme le café, le thé, la viande et le tabac surtout si vous êtes de nature YANG c’est-à-dire à tendance agitée, active, hypertonique, bavarde avec un teint rouge etc.

  • Il convient de s’orienter vers les melons et pastèques avec modération car leur excès blesse le fonctionnement de la RATE.

  • Les saveurs amères légères seront à privilégier comme le riz sauvage, la salade chicorée, le seigle, le sarrasin, la laitue et les algues.

  • Les saveurs amères fortes comme la gentiane et la camomille ont une action durcissante de l’énergie des REINS (qui contrôlent le CŒUR) et seront à prévoir à vos menus de l’été de temps en temps.

  • La plénitude du FOIE doit toujours être maîtrisée par des végétaux à feuilles vertes comme la salade et les feuilles cuites, la chair de volaille et de poisson.

  • On ralentit également la saveur acide qui a soutenu la montée et la production du FEU afin qu’elle se régénère et se repose dans le FOIE. De plus, l’acide est astringent et va entraver la bonne transpiration des journées chaudes de l’été.

Passiflora lady margaretConcernant les plantes YIN du FEU, vous pourrez choisir vos tisanes parmi l’aubépine, le gattilier, le gui, la marjolaine, la passiflore, la vigne rouge, la valériane, la lavande, le mélilot.

De même, on réduit l’activité sexuelle pour préserver les Reins et on accepte de faire chambre à part pour permettre la mutation et le repos du SHEN.

Je profite également de cette newsletter pour vous annoncer que je quitte la Picardie pour les Pyrénées. Mes activités de médecine chinoise s’arrêteront fin juillet. Je ne prends donc plus de nouveaux clients. Vous pourrez par la suite prendre contact avec mes confrères si vous souhaitez poursuivre la gestion de votre santé et de votre bien-être par la médecine chinoise. Concernant les stages de REIKI, il reste encore quelques places. La newsletter quant à elle, perdurera évidemment. Je remercie les personnes que j’ai eu la chance d’accompagner sur leur chemin de santé et qui m’ont fait confiance.

A bientôt.