santé

Lettre n°33 - L'élément Bois prend racine

Bonjour à toutes et à tous,

Reveil natureDans le calendrier solaire des saisons, nous entrons actuellement dans le printemps. Le calendrier chinois fixe cette date au 4 février. Après être passés par une période de transition, nous nous réalignons avec les énergies célestes du printemps. Les énergies terrestres du printemps se matérialiseront à l’équinoxe.

Je vous rappelle que le printemps est lié notamment à l’élément BOIS et à l’énergie du Vent-Froid, tous deux représentés dans notre corps par le Foie et la Vésicule Biliaire. Le Foie prend en charge tout ce qui est Yin et la Vésicule Biliaire tout ce qui est Yang. Pendant la période pré-équinoxe (maintenant jusqu’au 20 mars), la Vésicule Biliaire va se manifester et dans la période post équinoxe (20 mars au 17 avril), ce sera au tour du Foie.

L’élément Bois commence à prendre une place plus importante dans notre quotidien. Son rôle dans le cycle de la vie est de réveiller ce qui est endormi. Après la phase hivernale (élément Eau) pendant laquelle le corps ralentit son rythme, se repose et abandonne l’ancien, le printemps et l’élément Bois réveillent en nous l’action et nos potentiels de création de nouveauté dans nos vies. Si la phase hivernale de lâcher prise et de nettoyage profond (dans nos racines) est encore inachevée, le Bois manquera d’eau pour pousser. Les projets de vie seront ralentis et dans nos corps se manifesteront surtout des douleurs par vide d’énergie et de Yin, donc des douleurs plutôt sourdes, continuelles, profondes, voire jusque dans les os.

Dans cette première phase printanière, c’est la fonction de la Vésicule Biliaire qui peut être perturbée. Il est possible de vivre des phases de constipation, des doutes dans les décisions à prendre, des difficultés d’endormissement voire de l’insomnie et des acouphènes intermittents, des douleurs de céphalées temporales, sur les côtés de la tête comme un casque, des douleurs intercostales, des douleurs sur les côtés de jambes. L’élément Bois se manifeste aussi aux yeux et aux niveaux des ongles. Si vous avez les yeux secs, la vue qui varie, des éblouissements, des ongles cassants ou ternes, il y a des chances que votre énergie du Bois soit perturbée.

Tous ces éléments sont les premiers signes de déséquilibre mais la plupart des personnes les ignorent et laissent s’envenimer les choses. Notre merveilleux corps conserve en mémoire toute notre histoire et ce que nous avons à réguler ou à nettoyer également. Si vous négligez le nettoyage au moment où il doit se produire, cela se cumulera dans la saison suivante et si toujours rien ne se passe, l’année suivante les symptômes seront plus importants, plus profonds et plus difficiles à libérer pour vous et pour le praticien qui vous accompagnera dans votre démarche de libération et de retour à l’équilibre. Généralement, cela s’accompagne par un vide de yin plus profond laissant apparaître un Vent Interne qui peut se manifester par des douleurs aiguës erratiques, des selles tantôt dures, tantôt molles, des tremblements, des vertiges, des difficultés de concentration, de l’agitation, de l’insomnie, des sueurs nocturnes, de l’hypertension, des gonflements etc.Etirements

Si ces symptômes vous parlent, je vous conseille évidemment de consulter un praticien de médecine chinoise en complément de votre suivi médical car la meilleure façon de réguler l’énergie du Bois dans le corps est le Tui Na. Sinon, si vous avez bien suivi mes conseils pour l’Hiver et que vous allez bien, voici quelques conseils pour vous aligner avec les énergies printanières. D’abord, se mettre en mouvement ! Le Bois a horreur de l’immobilité. Donc commencez à vous organiser pour avoir une activité qui bouge et si possible en pleine nature. Le Bois adore admirer avec ses yeux le vert tendre de la nature. La marche est suffisante pour commencer mais aussi les exercices matinaux de réveil du corps. La danse met également en mouvement le corps. En méditation, utilisez un support visuel avec de la nature en réveil comme des bourgeons. Par contre, c’est un peu tôt pour les images de fleurs éclatantes, conservez-les pour la période qui suit l’équinoxe.

Pour la médecine occidentale, il est évident que la nutrition est essentielle pour la bonne santé du Foie et de la Vésicule Biliaire. Pour la médecine chinoise, pas forcément. C’est la Rate-Pancréas-Estomac qui gèrent la digestion. Cependant, l’élément Bois dans le corps distribue l’énergie et le sang à tous les organes et les entrailles. Donc le Foie s’implique dans tous les processus de régulation dans le corps, digestion comprise. C’est lui qui distribue le Feu des Reins pour cuire les aliments dans l’Estomac. Il distribue, filtre, dose l’énergie et le sang dont chaque organe a besoin pour fonctionner. En amont, la Rate-Estomac-Pancréas participe à la qualité de l’Énergie et du Sang dans le corps. Le Foie et la Vésicule Biliaire comme tous les autres organes vont subir les mauvais choix alimentaires. Ces derniers ayant un rôle de distribution et de régulation, s’ils sont pollués par un mauvais régime alimentaire, les conséquences sont multiples, importantes et parfois handicapantes. Ainsi, même si la diététique agit indirectement sur le bon fonctionnement de l’élément Bois, il serait dommage de l’exclure du champ des possibilités de régulation du Foie et de la Vésicule Biliaire. Si vous avez déjà un régime équilibré, vous pouvez donc vous lancer dans toutes les purges et tous les nettoyages du Foie et de la Vésicule Biliaire que vous souhaitez, il y a aura peu d’impact. Vous avez donc intérêt à travailler le mouvement.

Pour nourrir l’énergie de la Vésicule Biliaire, il est intéressant de manger des Haricots Mungos, des graines de tournesol, de la pêche (ce n’est pas de saison!!), des huîtres, des pousses de bambous. En cas de migraines, d’irritabilité, de vertiges dus à une montée de yang de l’élément BOIS, vous pouvez utiliser les infusions de barbe de maïs ou de seigle, les infusions de gentiane (régule aussi la digestion) et les infusions de pousses de bambous fraîches.

ChrysantellumEn phytothérapie, le Chrysantellum Americanum est magique pour dissoudre les calculs biliaires mais aussi rénaux. Il dissout ce qu’on appelle le TAN et donc est aussi magnifique pour réduire le cholestérol dans le sang. En cure préventive pour redonner du mouvement à l’élément BOIS ou en curatif dans le cas de calculs ou de cholestérol, utiliser l’infusion de plante, les gélules ou l’extrait fluide ou alcoolique selon vos préférences. En infusion, une cuillère à soupe par bol d’eau froide qu’on fait monter en température lentement. Juste avant l’ébullition, couper le feu, laissez infusez 10 min et buvez. Vous pouvez réchauffer un peu si vous préférez les infusions chaudes mais évitez de faire bouillir. Prendre 1 à 5 bols par jour selon l’indication en cure de 10 jours à 3 semaines par mois. Pour les gélules et les extraits reportez-vous au conseil du fabriquant.

Pour plus de conseils et d'idées pour vos purges et drainages printaniers, vous pouvez consulter les articles de l’année dernière sur la page facebook de Ti-Ming ou sur le blog de mon site Internet.

A bientôt et prenez soin de vous.

Lettre n°28 - Janvier 12ème mois de l'année

Bonne annéée !!

Je reprends les newsletters après un petit arrêt. Le déménagement dans l'écovillage Terra de Lutz dans les Pyrénées m'a demandé beaucoup d'énergie et de temps pour m'installer et installer toutes les personnes qui prennent part à cette aventure. 2017 sera pour moi la reprise de la médecine chinoise dans l'Aude où je n'ai pas encore trouvé de local pour pratiquer, mais je relance l'énergie de création en vous présentant cette première newsletter  de l'année.

Ainsi, je vous souhaite une excellente année 2017 avec autant de lumière dans votre cœur que nous avons de soleil ici. Je vous souhaite également de bien prendre soin de vous et que la santé vous sourie tout au long de l'année, même si vous ferez peut-être face à quelques défis.

PinealeVous l'avez constaté, depuis le 21 décembre, nous avons entamé la période yang de l'année avec les jours qui rallongent. Ces variations très faibles de durée de lumière quotidienne et de luminosité sont captées par notre corps sans que nous en ayons conscience. Savez-vous comment ? C'est au cœur de notre cerveau que tout se passe. La glande pinéale (ou épiphyse) est une glande endocrine de l'épithalamus. Lorsqu'on est dans la pénombre, elle secrète de la mélatonine qui est l'hormone du sommeil. La glande pinéale joue un rôle central non seulement dans la régulation des rythmes biologiques de veille et de sommeil (sur 24h) mais aussi dans les rythmes des saisons (sur 365 jours). Tous les jours, elle ralentit notre activité le soir et l'accélère le matin ; elle accélère notre rythme au printemps et surtout en été puis ralentit nos métabolismes en automne et en hiver. Elle règle donc un double rythme dans notre corps. Lorsque nous avons conscience de ces rythmes naturels en nous, nous pouvons organiser nos activités en conséquence. Nous avons un double avantage à penser ainsi car une activité faite au bon moment est réalisée plus efficacement et demande moins d'efforts à notre corps. Notre santé est préservée. Consacrez ainsi plutôt vos matinées à des activités physiques ou qui nécessitent une grande consommation d'énergie (les activités intellectuelles fortes également) et les après-midi, à des activités plus calmes et qui demandent moins d'efforts physiques et intellectuels. Ce constat est également à projeter sur l'année avec des activités consommatrices d'énergie au printemps et en été, et des activités calmes en automne et en hiver pendant lesquels un maximum de repos et de sommeil sont nécessaires.

En médecine chinoise, la gestion des rythmes biologiques est gérée par l'énergie BOIS (le foie et la vésicule biliaire) mais les autres organes peuvent également perturber ces rythmes. Il est donc important en médecine chinoise comme en naturopathie de prendre soin de son foie et de sa vésicule biliaire. 

Soleil inclinaisonNos quatre saisons ont pour différences la luminosité extérieure (intensité de la lumière solaire), la durée du jour par rapport à la nuit, la température extérieure, le vent et le degré d'humidité. Le soleil joue un rôle très important dans ces variations de climat. Fait-il plus chaud en été parce que nous nous rapprochons du soleil ? Même si cette explication est logique, elle n'explique pas ces changement de température. La planète Terre passe au plus près du soleil au mois de janvier, à 147 millions de kilomètres, alors qu'en juillet on s'en écarte de 152 millions. Nous nous écartons et nous nous rapprochons donc de 5 millions de kilomètres du soleil tous les ans. Cependant, même si 5 millions de kilomètres nous semblent énormes, la taille de la Terre est tellement faible par rapport au soleil que ces millions de kilomètres ne changent quasiment rien à notre température atmosphérique. Ce qui influe de façon importante sur la température atmosphérique est l'inclinaison de l'axe de la terre par rapport au soleil. Ainsi, en hiver, la lumière solaire est rasante. 1 m² de soleil chauffe 3 m² de sol. Alors qu'en été, la lumière est verticale par rapport au sol et se concentre sur une surface plus petite. 1 m² de soleil chauffe 1 m² de sol. En hiver, nous avons donc moins de luminosité et une durée de soleil plus faible qu'en été, ce qui explique qu'il fait froid en hiver et chaud en été.

Fig131Pour clôturer ce 12ème mois de l'année civile asiatique, « l'univers est enfermé, le Yang demeure caché, le Yin s'est propagé. Le haut du corps est en abondance, l'énergie de l'eau ne circule pas. On tonifie le cœur, on aide les poumons, on harmonise et régularise les reins. » (La médecine chinoise. Santé, forme et diététique.  Édition : Odile Jacob). C'est la phase intermédiaire entre le cycle qui se termine et le nouveau qui commence. Les nouvelles pousses se déploient. Il est intéressant de compléter l'action de la saison sur les reins. Ainsi, tout exercice qui vise à rassembler l'énergie dans les jambes et le bassin tout en suscitant une montée d'énergie très modérée vers le thorax est les bras seront favorables à notre santé et notre bien-être. De même, à partir du 17 janvier, nous entrerons en intersaison avec le printemps, les exercices de qi gong visant à harmoniser la rate, l'estomac et le pancréas (cf. image) seront les bienvenus ainsi que les jeûnes (pour mettre la fonction digestive au repos). On évite ainsi d'affronter le climat froid extérieur mais on ne surchauffe pas non plus son intérieur. On évite également toute transpiration excessive. 

Sur un plan alimentaire, il convient de réduire la saveur douce (miel, confiture, sucres, pâtisseries, fromages, beurre, huiles) au profit de la saveur amère (riz sauvage, riz long, sarrasin, seigle, navet, brocoli, laitue cuite, endive, chicorée, ciboule, échalote, haricot sec, persil) qui va venir tonifier la substance du cœur. On aide les poumons avec l'avoine, oignon, œuf, avocat, figue, amande, pignon. On harmonise les reins par les haricots azukis, algues rouges, moules, fenouil, coriandre et clous de girofle.  
J'espère que ces petits conseils de début d'année viendront compléter vos bonnes résolutions ! 

 

A bientôt.