reins

L'été, saison régulatrice du Coeur

Bonjour à toutes et à tous,

J’espère que vous avez bien démarré la saison de l’été qui a débuté le 5 mai, même si le soleil n’est pas encore au rendez-vous. Mais comme toute manifestation, tout se passe d’abord dans l’invisible avant de devenir visible. Jusqu’au 21 juin, nous expérimenterons sa phase yang, puis nous passerons dans la manifestation yin de la saison jusqu’au 20 juillet. Je profite donc de ces belles énergies pour vous transmettre quelques informations saisonnières en lien avec la Médecine Chinoise Traditionnelle.

Comme vous le savez déjà, l’été correspond aux mouvements de l’élément Feu dans la nature et dans nos corps. Dans notre corps, il se décompose en 4 parties : un organe, le Cœur associé à une entraille, l’Intestin Grêle et un couple peu connu chez nous, le Maître du Cœur qu’on peut éventuellement lier au péricarde et le Triple Réchauffeur qu’on peut associer au système lymphatique. J’ai déjà décrit le Triple Réchauffeur dans ma vidéo de février sur l’année du Cochon donc vous pouvez la revoir pour avoir quelques informations sur cet élément particulier. Cette année est portée sur l’expérience de la convivialité et de la relation aux autres, et comme la saison de l’été est aussi en lien avec le mûrissement de nos projets et le partage de nos expériences au plus grand nombre, je vais pour parler un peu des relations qui existent entre le Cœur et les autres organes selon la médecine traditionnelle chinoise.


 

La relation Cœur – Poumons.

Coeur cielTous deux font partie du Réchauffeur Supérieur (car dans la partie la plus haute du corps) et sont étroitement liés dans leurs aspects SANG et QI. Le Cœur est la «  mère du Sang » car il le produit (via le contrôle d’autres organes), le Poumon « gouverne du Qi » car c’est lui qui définit où doit aller le Qi. Qi et Sang sont interdépendants car « le Qi est le maître du Sang », c’est le Qi qui donne sa qualité au Sang et « le Sang est la mère du Qi », c’est d’elle qu’émane le Qi.

Le Zong Qi est produit par le réchauffeur supérieur. Les essences subtiles des aliments sont extraites par la Rate qui les monte au Poumon. Ce dernier le transmet au Cœur qui l’intègre dans le Sang. La relation entre le Cœur et le Poumon influence l’état et la bonne circulation du Qi et du Sang. Si le Poumon est faible, le Qi va stagner et le Sang également produisant des caillots lorsqu’il se dépose. La faiblesse du Qi du Poumon va entraîner sur le long terme une faiblesse du Qi du Cœur.

La relation Cœur – Foie.

Ces organes sont liés entre eux par le Sang. Le Foie stocke le Sang produit par le Cœur et le libère selon les besoins du corps. En activité physique, le Foie libère le Sang que le Cœur va faire circuler plus vite pour nourrir les muscles et les tendons. Sinon il le stocke et le nettoie grâce à l’action du Cœur qui fait circuler le Sang dans le Foie et permet son bon fonctionnement. Si le Foie ne stocke pas assez de Sang, on appelle cela un vide de Sang du Foie, il perturbe le Cœur qui va se trouver en vide de Sang du Cœur et les symptômes qui apparaissent sont les palpitations et les insomnies. Si le Sang du Cœur est insuffisant, le Foie est perturbé et il se manifestera des vertiges, des rêves abondants, du somnambulisme.

La relation Cœur – Rate :

C’est aussi par le Sang que ces 2 organes s’influencent l’un l’autre. Je vous ai dit plus haut que le Cœur commande à d’autres organes la production du Sang. C’est l’un des rôles de la Rate. C’est elle qui produit le Sang du Cœur. Le Cœur propulse le Sang dans les vaisseaux sous le contrôle de la Rate qui maintient le Sang dans les vaisseaux. La bonne circulation du Sang va permettre à la Rate d’accomplir ses fonctions de transformation (aliments, système de défense du corps, évolution mentale) et de transport (Sang, liquides organiques, déchets de l’organisme). Une Rate faible aboutit à de l’asthénie, des palpitations, de l’insomnie par cogitation, des bleus voire des pétéchies.

La relation Cœur – Rein :

Ces deux organes, l’un dans le réchauffeur supérieur et l’autre dans le réchauffeur inférieur entretiennent une relation « d’assistance mutuelle du Feu et dCoeur eau feue l’Eau ». Leur relation détermine le juste équilibre entre le Feu et l’Eau dans le corps, le Yin et le Yang. Le yin du Rein (eau) monte humidifier le yang du Cœur (le Feu) et le yang du Cœur descend réchauffer le yin du Rein.

Le Rein conserve également le Jing (essence) qui sert à former le Sang produit par la Rate que le Cœur gouverne. Le Jing comporte l’ensemble des informations reçues par nos parents et nos ancêtres. Ce sont nos gènes mais aussi nos comportements familiaux, notre façon de voir les choses, nos jugements etc. transmises et perpétrées de génération en génération. Le Sang du Cœur va lui nourrir et régénérer continuellement le Jing. Cependant, ce Jing est limité, c’est lui qui définit notre durée de vie. Puiser dans le Jing va réduire notre espérance de vie. Il est essentiel de préserver un Sang de qualité pour maintenir notre longévité.

Ainsi, on pourrait penser qu’on est maître de nos décisions et nos choix de vie mais non, d’après les chinois c’est un programme contenu dans notre JING qui vient de nos ancêtres. Ceci explique peut-être qu’il y a souvent des intellectuels dans les familles d’intellectuels, des personnes proches de la nature dans les familles d’agriculteurs ou d’éleveurs. On pourrait aussi expliquer qu’on perpétue les mêmes erreurs et les mêmes comportements que nos parents. Mais rien n’est perdu car le Jing est nourri par le Sang qui est nettoyé et stocké par le Foie qui lui est en lien avec la conscience universelle. A travers le Foie, il est possible de changer la nature du Sang qui, si le Cœur le permet, va changer le Jing. Si ce Jing change avant d’avoir un enfant, il est transmis à la génération future qui pourra évoluer et sortir de ces cycles.

Les conseils alimentaires de la saison sont les mêmes que ceux de la précédente lettre que vous pouvez retrouver sur le blog. Pour améliorer votre Jing, il vous suffit d’élever votre conscience universelle pour expérimenter votre véritable nature. Le travail de nettoyage physique et émotionnel du Foie (colères, irritabilité, frustrations etc.) sera obligatoire pour pouvoir s’élever et se reconnecter à la Nature. Ainsi chacun pourra consciemment agir concrètement pour soi-même et pour la planète qui nous autorise à y vivre des expériences de vie fabuleuses dans nos corps parfaitement bien conçus.

Lettre n°32 - L'hiver est là

Bonjour à toutes et à tous,

Energie rein hiverEn ces fêtes de fin d’année, je vous souhaite un bon solstice d’hiver. Eh oui, c’est aujourd’hui le 21 décembre que nous touchons le fond. C’est un peu cynique mais, également, tellement vrai, car c’est le jour où nous avons le moins de lumière sur 24h. La nuit est présente, et, avec elle, toute la magie de l’ombre, du deuil de nos projets, de la conscientisation de nos illusions mais aussi la réalisation de ce que nous avons véritablement créé et qui est en phase avec nos missions sur terre et les lois universelles de la nature.

L’hiver commence, dans le calendrier des saisons, vers le 7 novembre pour atteindre son point maximal le 21 décembre et s’effacer vers le 17 janvier. Ces dates sont en adéquation avec les cycles solaires et nous savons aujourd’hui qu’il y a un petit décalage entre ce que nous appelons les saisons, basées sur l’hydrométrie et la température, et le cycle solaire. Cela nécessite autant pour l’être humain que la nature, une petite adaptation. L’hiver est le moment où « la terre est en contact avec le ciel ». La nature étant au repos, elle laisse libre accès aux énergies reçues des astres (étoiles, lune, soleil) sur notre planète Terre. Pareillement, elle laisse librement la Terre répondre à ces messages. L’être humain, quand à lui, reste éveillé et au travail. Il subit ainsi beaucoup plus fortement, pendant cette période, ces influences et en subit les conséquences surtout s’il ignore ces phénomènes et s’acharne à lutter contre eux.

La médecine chinoise met en lien ces phénomènes célestes avec le corps car tout ce qui est à l’extérieur de nous se retrouve aussi à l’intérieur. Ainsi, ce sont les Reins qui gouvernent cette période de l’année en nous. Et tels une antenne, ils vont réagir avec ces phénomènes pour les intégrer dans le corps afin que ce dernier puisse s’adapter parfaitement à son environnement extérieur. Il est donc indispensable de préserver leur énergie en cette période d’autant plus que les Reins sont nos racines. C’est là qu’est conservé le Jing, l’énergie que nos parents et nos ancêtres nous ont transmise. Les chinois pensent que ce Jing se consume comme une bougie tout au long de la vie et lorsqu’il s’éteint, notre âme quitte simplement notre corps. C’est notre capital vie en quelque sorte et tous les excès que nous faisons vont être compensés par le Jing. Si nous nous épuisons à la tâche, si nous mangeons trop et non approprié, si nous avons des pensées négatives, si nos émotions sont exagérées, si nous sommes rancuniers, si nous procrastinons, bref si nous sommes en dysharmonie avec les lois de la nature, nous puisons dans notre Jing et nous réduisons notre espérance de vie. Si nous avons des enfants, nous réduisons la leur dès leur naissance et nous leur apprenons, par nos comportements erronés, un chemin de mort. Heureusement, tout est possible et tout est transmutable pour la personne qui le souhaite profondément.Meditation

Comment préserver nos reins voire rétablir une énergie abondante et riche ? Pas de secrets, le meilleur moyen de ressourcer ses Reins, c’est le repos. Le sommeil entre 22 et 24h ainsi que de 7 à 9h va grandement favoriser la régénération des Reins. Ainsi, en hiver, on se couche tôt et on se lève tard comme la nuit !! La marée énergétique du Rein étant de 17 à 19h (heure solaire donc 18 à 20h en ce moment), il convient de se reposer à ce moment-là. Les Reins étant impliqués dans la procréation, les femmes doivent se reposer pendant leur période de règles et pendant toute la phase de gestation si elles sont enceintes. Pour les hommes, il convient également de se reposer après les rapports sexuels et prendre une alimentation adaptée avant et après les rapports. Il est important également pour les hommes de limiter l’éjaculation qui est, pour lui, une perte de Jing direct. Il y a même des études scientifiques qui montreraient un lien entre Alzheimer et des masturbations très fréquentes. Ainsi, les chinois ont mis en place des pratiques proches du tantrisme pour justement pouvoir accéder aux plaisirs de la chair sans pour autant perdre son Jing.

AncetresLes Reins sont le siège de nos liens avec nos ancêtres. Ainsi, pour nous libérer de transmissions familiales ou pour améliorer notre Jing, des exercices de Qi Gong, des méditations, tapoter avec les poings sur les Reins (pour les faire vibrer) ou des thérapies entre 18 et 20h (en ce moment) seront beaucoup plus efficaces qu’à un autre moment dans la journée ou dans une autre période de l’année. De plus, l’énergie des Reins est le soutien des autres organes et s’ils sont faibles ils peuvent entraîner des déséquilibres du Foie mais aussi de la Rate, du Cœur et du Poumon. D’expérience, 90 % des personnes qui prennent rendez-vous avec moi ont leur énergie des Reins faible et dans 50 % des cas, elle est à l’origine des problèmes pour lesquels les personnes viennent chercher une solution et des conseils. Malheureusement, la période de fin d’année dans notre monde occidental est synonyme de course aux cadeaux, de stress de repas de Noël, d’angoisses pour les bilans de fin d’année etc. La majorité des personnes s’oublie alors que c’est le moment idéal de travailler le fond, de travailler notre terrain, la racine de nos problèmes.

Sur un plan alimentaire, il est intéressant pendant cette saison de favoriser l’assimilation de poulet, de sarrasin, de produits de la mer, d’algues, de cannelle, de clou de girofle, baie de genièvre, de poivre noir, de muscade, de légumineuses (haricots secs, fèves, lentilles, pois, azuki etc.), le soja, le sésame noir, ginseng et le fenouil. Les viandes de porc, de sanglier et de canard sont aussi à consommer mais avec modération tout de même. Tous les légumes racines sont également bons en cette période comme les carottes, betteraves, pomme de terre et navets et pour les fruits, privilégiez le citron, la châtaigne et les noix.

Si vous aimez les huiles essentielles, l’Ylang Ylang nourrira le YIN des Reins et la cannelle de Chine le Yang des Reins. Par contre, pensez à bien diluer les huiles essentielles dans de l’huile (comme l’huile d’olive par exemple) avant d’appliquer sur les Reins. La cannelle de Chine qui est dermocaustique peut causer des brûlures cutanées.

Voici pour cette newsletter quelques conseils pour bien passer la saison des fêtes, et si possible ménagez-vous pendant les repas, vos Reins et vos ancêtres vous remercieront.

A bientôt et prenez soin de vous.