poumon

Lettre n°187 - Automne et intestins

Nous sommes déjà bien avancés dans la saison de l'automne et nous approchons son apogée le 23 septembre (pour notre calendrier, ce sera le premier jour de l'automne). C'est un moment important. Nous passerons du yang pour aller vers le yin pour la saison de l'automne (voir article sur le fonctionnNuit et jourement des saisons), mais également pour l'année en cours. Eh oui, le 23 septembre est l'équinoxe d'automne, jour où il y a autant d'heures de soleil que de nuit sur 24h. Ensuite, il y aura plus de nuit (yin) que de jour (yang).

 

Ce passage est délicat à vivre pour notre société yang, basée sur l'extériorisation. Les énergies saisonnières de l'automne et de l'hiver vont nous pousser à aller vers le chemin opposé, c'est à dire celui de l'introspection, du ralentissement des activités, du repos. La phase automnale va nous accompagner dans ce processus lent en nous aidant à nous débarrasser de ce dont nous n'avons plus besoin. Ce nettoyage va se faire sur un plan émotionnel, comme psychologique et physique. Vous aurez ainsi, peut-être, envie de jeter des choses qui encombrent votre maison, couper des liens avec certaines personnes, faire du tri dans vos papiers. Ce tri par le vide va nous rendre plus libre et va nous aider à avancer sur les projets essentiels à terminer d'ici la fin de l'année.

 

Dans notre corps également, se met en place un nettoyage. Nous pouvons avoir des selles ou urines plus foncées. Cependant, ce processus est progressif et difficilement identifiable. C'est surtout sur un plan psycho-émotionnel que nous pouvons voir des changements. Pourquoi ? Endroit envers

La médecine chinoise fait un lien entre la saison de l'automne et le Poumon, le Gros Intestin (référentiel des 5 éléments) et aussi la Peau. Ces derniers sont « l'endroit et l'envers de notre corps ». Ils permettent des échanges entre l'extérieur et l'intérieur du corps. Un dysfonctionnement de l'un peu également s'exprimer sur l'autre. Si nous avons des difficultés respiratoires, notre teint va devenir pâle voire blanc. Si nous avons des difficultés d'assimilation des aliments, nous pouvons avoir des éruptions cutanées (comme c'est souvent le cas chez les adolescents).

Cerveau ventreSi nous allons plus en détails, le Poumon est très lié au sang (yin) car son rôle est de détoxifier le sang du dioxyde de carbone et de le charger d'oxygène. Par contre, le Gros Intestin comme la Peau sont riches en neurones (yang). On parle même du ventre, comme un cerveau. Les neurones, les nerfs sont très impliqués dans les phénomènes émotionnels et le stress.

Ainsi, le Gros Intestin et la Peau ont un rôle essentiel dans les émotions et le stress, ce qui explique pourquoi les dépressions saisonnières sont plus importantes en automne. C'est également pour cela que le massage fait du bien dans les déséquilibres émotionnels et le stress. Par le travail de la peau, le système nerveux est sollicité et peut s'auto-réguler et libérer les tensions (énergies bloquées).

A la lumière de ces informations, vous allez me dire : « que faire alors pour que tout se passe bien (ou mieux) en cette saTrierison? » Il y a toujours plusieurs possibilités selon ce dont vous avez spécifiquement besoin. Par exemple, cette période est propice au nettoyage et au rangement pour vous débarrasser de ce qui ne vous sert plus. Travailler sur l'acceptation qu'il va falloir ralentir un peu le rythme de la vie. Faire le deuil de ce qu'on n'a pas pu faire est également propice (l'énergie du Poumon étant en rapport avec la tristesse, les larmes et les deuils). Commencer le travail d'introspection annuel est aussi bienvenu.

Sur un plan physiologique, c'est aussi le moment des nettoyages et notamment celui des intestins et de la peau. Pour la peau rien de tel qu'un gommage, un hammam, un sauna, un massage etc. et pour les intestins une cure de raisins (travaille aussi sur le rein en fonction des variétés) ou de pommes est intéressant pour nettoyer les intestins. Une cure d'aloe vera à boire peut vous aider si vous avez tendance à avoir les intestins irrités (soulage la maladie de Crohn) ou si vous avez tendance à être déshydraté ou avoir la peau sèche (l'aloe vera possède un grand pouvoir d'hydratation externe et interne!). Il y a aussi les cures un peu moins sympa de charbon actif et d'argile. Bref, il n'y a que l'embarras du choix.

 

Niveau alimentation, les prunes sont aussi très bonnes pour faire un nettoyage doux des intestins. En manger 6 le soir pendant 9 jours. Les prunes mangées le soir vont également nourrir le yin du Foie.

La Lettre n°7 - Energie de défense WEI

AutomneÇa y est la rentrée est passée et nous sommes de nouveau dans la course. Bien que nous avons de nouveau des milliers de choses à faire, il ne faut pas s'oublier dans l'histoire car avec l'entrée dans l'automne, il va falloir commencer à se protéger sérieusement des variabilités du climat.

Les énergies climatiques et leurs influences sur notre état de santé ont été les premiers éléments étudiés par les chinois, pour déterminer certains principes de santé. A partir de leurs observations, ils ont déterminé six énergies climatiques :

  • Les attaques de vent

  • Les attaques de chaleur

  • Les attaques de feu

  • L'invasion de l'humidité

  • Les attaques de sécheresse

  • Les attaques de froid

Nous sommes tous soumis à l'influence de ces énergies dites « perverses » selon la Médecine Traditionnelle Chinoise. En fonction des saisons, il y a prédominance de l'une ou de l'autre de ces énergies. Les Chinois ont en plus ajouté une énergie perverse en plus qui ne provient pas du climat. Ils l'ont nommée : énergie perverse curieuse. Elle correspond pour nous aux maladies épidémiques (bactéries, virus, parasites).

Tant que notre énergie globale est abondante et forte, le corps résiste à la pénétration de ces énergies perverses grâce à sa première couche de défense appelée WEI, et nous restons en bonne santé. Si notre énergie est faible, cette énergie perverse peut entrer dans le corps et passer dans la couche du QI (énergie), puis du YING (force nourricière) puis du XUE (couche du sang) causant divers troubles partant de douleurs inexpliquées, de courbatures, de fièvre jusqu'à des maladies bien plus graves. Avec le changement de régime de la rentrée, la plupart des personnes se retrouvent avec une énergie plus basse que d'habitude et donc à risque d'intégrer ces énergies perverses dans le corps.


Mais pourquoi parler de ces énergies perverses maintenant (mis à part la baisse d'énergie causée par le phénomène « rentrée ») ? Et bien simplement parce que cette première couche énergétique de défense WEI est notamment contrôlée par la bonne santé énergétique des Poumons et de l'Estomac. Leur faiblesse énergétique nous rend sensibles à ces énergies externes. Nous sommes actuellement en automne et c'est la saison privilégiée pour donner un coup de pouce à nos poumons pour qu'ils nous protègent efficacement jusqu'à l'année prochaine.

Alors comme le dit le proverbe chinois : « attendre d'être malade pour se soigner, c'est comme attendre d'avoir soif pour creuser un puits », prenez soin de vous maintenant pour éviter d'être malade plus tard.