nouvel an

Lettre n°28 - Janvier 12ème mois de l'année

Bonne annéée !!

Je reprends les newsletters après un petit arrêt. Le déménagement dans l'écovillage Terra de Lutz dans les Pyrénées m'a demandé beaucoup d'énergie et de temps pour m'installer et installer toutes les personnes qui prennent part à cette aventure. 2017 sera pour moi la reprise de la médecine chinoise dans l'Aude où je n'ai pas encore trouvé de local pour pratiquer, mais je relance l'énergie de création en vous présentant cette première newsletter  de l'année.

Ainsi, je vous souhaite une excellente année 2017 avec autant de lumière dans votre cœur que nous avons de soleil ici. Je vous souhaite également de bien prendre soin de vous et que la santé vous sourie tout au long de l'année, même si vous ferez peut-être face à quelques défis.

PinealeVous l'avez constaté, depuis le 21 décembre, nous avons entamé la période yang de l'année avec les jours qui rallongent. Ces variations très faibles de durée de lumière quotidienne et de luminosité sont captées par notre corps sans que nous en ayons conscience. Savez-vous comment ? C'est au cœur de notre cerveau que tout se passe. La glande pinéale (ou épiphyse) est une glande endocrine de l'épithalamus. Lorsqu'on est dans la pénombre, elle secrète de la mélatonine qui est l'hormone du sommeil. La glande pinéale joue un rôle central non seulement dans la régulation des rythmes biologiques de veille et de sommeil (sur 24h) mais aussi dans les rythmes des saisons (sur 365 jours). Tous les jours, elle ralentit notre activité le soir et l'accélère le matin ; elle accélère notre rythme au printemps et surtout en été puis ralentit nos métabolismes en automne et en hiver. Elle règle donc un double rythme dans notre corps. Lorsque nous avons conscience de ces rythmes naturels en nous, nous pouvons organiser nos activités en conséquence. Nous avons un double avantage à penser ainsi car une activité faite au bon moment est réalisée plus efficacement et demande moins d'efforts à notre corps. Notre santé est préservée. Consacrez ainsi plutôt vos matinées à des activités physiques ou qui nécessitent une grande consommation d'énergie (les activités intellectuelles fortes également) et les après-midi, à des activités plus calmes et qui demandent moins d'efforts physiques et intellectuels. Ce constat est également à projeter sur l'année avec des activités consommatrices d'énergie au printemps et en été, et des activités calmes en automne et en hiver pendant lesquels un maximum de repos et de sommeil sont nécessaires.

En médecine chinoise, la gestion des rythmes biologiques est gérée par l'énergie BOIS (le foie et la vésicule biliaire) mais les autres organes peuvent également perturber ces rythmes. Il est donc important en médecine chinoise comme en naturopathie de prendre soin de son foie et de sa vésicule biliaire. 

Soleil inclinaisonNos quatre saisons ont pour différences la luminosité extérieure (intensité de la lumière solaire), la durée du jour par rapport à la nuit, la température extérieure, le vent et le degré d'humidité. Le soleil joue un rôle très important dans ces variations de climat. Fait-il plus chaud en été parce que nous nous rapprochons du soleil ? Même si cette explication est logique, elle n'explique pas ces changement de température. La planète Terre passe au plus près du soleil au mois de janvier, à 147 millions de kilomètres, alors qu'en juillet on s'en écarte de 152 millions. Nous nous écartons et nous nous rapprochons donc de 5 millions de kilomètres du soleil tous les ans. Cependant, même si 5 millions de kilomètres nous semblent énormes, la taille de la Terre est tellement faible par rapport au soleil que ces millions de kilomètres ne changent quasiment rien à notre température atmosphérique. Ce qui influe de façon importante sur la température atmosphérique est l'inclinaison de l'axe de la terre par rapport au soleil. Ainsi, en hiver, la lumière solaire est rasante. 1 m² de soleil chauffe 3 m² de sol. Alors qu'en été, la lumière est verticale par rapport au sol et se concentre sur une surface plus petite. 1 m² de soleil chauffe 1 m² de sol. En hiver, nous avons donc moins de luminosité et une durée de soleil plus faible qu'en été, ce qui explique qu'il fait froid en hiver et chaud en été.

Fig131Pour clôturer ce 12ème mois de l'année civile asiatique, « l'univers est enfermé, le Yang demeure caché, le Yin s'est propagé. Le haut du corps est en abondance, l'énergie de l'eau ne circule pas. On tonifie le cœur, on aide les poumons, on harmonise et régularise les reins. » (La médecine chinoise. Santé, forme et diététique.  Édition : Odile Jacob). C'est la phase intermédiaire entre le cycle qui se termine et le nouveau qui commence. Les nouvelles pousses se déploient. Il est intéressant de compléter l'action de la saison sur les reins. Ainsi, tout exercice qui vise à rassembler l'énergie dans les jambes et le bassin tout en suscitant une montée d'énergie très modérée vers le thorax est les bras seront favorables à notre santé et notre bien-être. De même, à partir du 17 janvier, nous entrerons en intersaison avec le printemps, les exercices de qi gong visant à harmoniser la rate, l'estomac et le pancréas (cf. image) seront les bienvenus ainsi que les jeûnes (pour mettre la fonction digestive au repos). On évite ainsi d'affronter le climat froid extérieur mais on ne surchauffe pas non plus son intérieur. On évite également toute transpiration excessive. 

Sur un plan alimentaire, il convient de réduire la saveur douce (miel, confiture, sucres, pâtisseries, fromages, beurre, huiles) au profit de la saveur amère (riz sauvage, riz long, sarrasin, seigle, navet, brocoli, laitue cuite, endive, chicorée, ciboule, échalote, haricot sec, persil) qui va venir tonifier la substance du cœur. On aide les poumons avec l'avoine, oignon, œuf, avocat, figue, amande, pignon. On harmonise les reins par les haricots azukis, algues rouges, moules, fenouil, coriandre et clous de girofle.  
J'espère que ces petits conseils de début d'année viendront compléter vos bonnes résolutions ! 

 

A bientôt.

Lettre n°12 - Nouvel an asiatique

Alors que nous quittons le mois de janvier et que pour nous l'année 2015 a bien commencé, en Chine nous allons bientôt entrer dans le premier mois de l'année.

DragonLe calendrier chinois étant un calendrier luni-solaire, la date du nouvel an chinois dans le calendrier grégorien varie d'une année sur l'autre, mais se situe entre le 21 janvier et le 20 février. C’est le premier jour d'une nouvelle lune comme tous les commencements de mois lunaires chinois. Par convention, l'alignement astronomique qui signale la nouvelle lune est déterminé à l’observatoire de la Montagne Pourpre à Nankin.

Ce calendrier luni-solaire est composé de mois lunaires, c'est-à-dire que le premier jour de chaque mois est une nouvelle lune (apogée du yang) et que le 15e jour est la pleine lune (apogée du yin). Puisque dans une année solaire il y a douze mois lunaires plus une dizaine de jours, on ajoute sept mois intercalaires (闰月, rùnyuè) au cours de dix-neuf ans, pour que l'année reste dans l'ensemble une année solaire. Tout ceci est bien compliqué pour nous.

Cette année l'année chinoise commencera le jeudi 19 février avec la nouvelle lune.

En ce mois de février, la médecine chinoise nous dit que l'univers, le ciel et la terre sont engagés dans un mouvement de création qui diffuse un yang croissant. L'objectif principal est, durant cette période, d'aider les reins qui sont vulnérables (le froid est encore là), tonifier les poumons qui nourrissent les reins et qui sont faibles. Il faut également apaiser et nourrir le souffle de l'estomac afin que le yang puisse commencer à s'épanouir en douceur et de façon non violente. C'est à la fois un mois de passage (de l'hiver au printemps) mais aussi un mois d'expansion et de croissance. On note que les jours s'allongent et que la lumière devient plus forte. Notre corps commence à devenir plus tonique et notre esprit débute son ouverture vers le monde extérieur, pour le moment observateur de ce qui l'entoure.

Les recommandations générales sont :

  • Se lever tôt et de se coucher tard pour ralentir son esprit (le Shen).

  • S’asseoir souvent et les positions allongées devront se faire côté nord de la maison ou de la pièce (méditation, sommeil, sieste etc.).

  • Ne pas affronter la glace et les gelées mais s'en préserver et s'en protèger, tout en évitant de se chauffer excessivement.

  • C'est un mois où l’on donne (dans tous les sens du terme) mais où on ne prend pas (on ne force pas les choses). On peut évidemment recevoir.

Sur le plan alimentaire, il convient de diminuer le salé et l'acide tout en augmentant la saveur piquante. Le salé en excès va blesser les reins, l'acide astringent retient l'énergie et les liquides organiques dans le corps. C'était utile en hiver mais maintenant il va falloir refaire sortir le yang en soi. Le piquant étant dispersant va commencer à faire sortir le yang tout en évacuant le froid de l'hiver accumulé dans le corps. Le grand ménage de printemps commence à se préparer.