hiver

Lettre n°20 - Le solstice d'hiver, YIN dans le YIN

Depuis le 7 novembre, l'hiver se met en place. La culmination de la saison aura lieu le 21 décembre, au moment du solstice d'hiver.

La définition des Saisonssaisons et celle des calendriers ont toujours été un casse-tête pour toutes les civilisations du monde. Les chinois, grands observateurs, ont défini leur calendrier à la fois par rapport aux cycles du soleil (le yang) et ceux de la lune (yin). Dans un souci d'équilibre yin et yang, ils ont adopté un calendrier dit semi-lunaire, semi-solaire. Ainsi, la première nouvelle lune suivant le solstice d'hiver représente le début du yang solaire et lunaire et marque ainsi le début de l'année.

Pour comprendre ce choix, il convient de définir la notion du yin et du yang ainsi que la notion de mouvement et de mutation. Le yin et le yang sont un mode de classification binaire. On pourrait aussi classer les choses en plus/moins, positif/négatif, 1/0, blanc/noir … peu importe. Le yang est associé arbitrairement au mouvement, à la croissance, au chaud, à ce qui est visible, à la vie. Le yin est associé à l'immobilité, à la décroissance, au froid, à ce qui est caché et à la mort. Lorsque l'on classe en yin et en yang, il faut toujours dire par rapport à quoi. L'eau liquide est yang par rapport à la glace car elle est mobile, en mouvement. Mais l'eau liquide est également yin, froide, par rapport à la vapeur d'eau qui est chaude. Donc un même élément peut-être yin ou yang selon le référentiel que l'on utilise.

Les chinois ont remarqué que tout est cyYinyang2clique dans la nature. Le soleil se lève chaque matin, culmine au milieu du jour et se couche chaque soir. La lune et les planètes de notre système solaire suivent ces mêmes cycles et ont le même mouvement dans le ciel. Toute chose ou événement naît à un moment donné, croît, culmine puis décroît et meurt.

Allant toujours plus loin dans leurs observations, les chinois ont remarqué que le mouvement, le yang et la chaleur à leur extrême se transforment en l'opposé : en immobilité, en yin, en froid. C'est la mutation. Le froid extrême brûle. La fièvre forte donne des frissons. La vie à son apogée tend vers la mort et la mort se transforme en vie (décomposition des corps). Le soleil naît le matin, culmine à midi et redescend pour mourir le soir. Lorsque la lune est pleine, le lendemain elle décroit.

Yinyang3

Tout n'est que cycle, mouvement et mutation du yang vers le yin et du yin vers le yang. C'est le mouvement perpétuel de la vie et la transformation.

C'est bien beau, mais cela a-t-il une influence sur nous ? Eh bien oui car nous sommes des êtres nés à partir de la matière (yin) et que nous subissons les effets du ciel (yang). L'hiver est le yin dans le yin, c'est le moment le plus froid de l'année et ses jours les plus courts. Notre corps et notre esprit demandent à ce que nous soyons dans le yin au maximum. Il faut bouger peu, avoir une activité mentale calme, limiter le sport, éviter absolument le stress qui lèse l'énergie des reins déjà très sollicités en cette saison (voir lettre précédente). Ainsi, certaines personnes peuvent se retrouver déprimées, fatiguées, perdues dans leur vie, frustrées car elles ont peut-être des envies de concrétisation de projets, de changements dans leYinyangur vie mais qu’elles sont en surmenage. Rien dans la nature ne va favoriser en ce moment ces désirs. C'est l’immobilité qui prime. C'est l'heure du repos, du bilan de l'année, de votre vie et potentiellement vous pourrez commencer à élaborer des projets pour l'année à venir mais pas pour tout de suite.

Ceci est encore plus vrai pour les personnes qui sont en « vide de yin » selon la médecine chinoise. Il y a plusieurs manifestions du vide de yin comme le fait d'avoir chaud ou de transpirer (surtout la nuit), tout ce qui se manifeste la nuit peut indiquer un vide de yin. Une langue pâle et sèche peut indiquer un vide de yin. Des règles peu abondantes pour les femmes ou un sperme très compact voire sec pour les hommes peuvent signifier un vide de yin.

Des déficiences immunitaires (maladie de Lyme, polyarthrite rhumatoïde, certains cancers etc.) peuvent signer un vide de yin. Une peau sèche, envie de boire la nuit, yeux secs, une langue pâteuse peuvent aussi signer un vide de yin. Comme tous les organes et les entrailles ont un fonctionnement yin et yang, on peut avoir un vide de yin de n'importe quel organe ou entrailles mais, en ce moment, ce sont les reins qui seront à privilégier. C'est le meilleur moment de l'année pour tonifier le yin et surtout le yin des Reins en suivant les conseils cités plus haut, et, pour les conseils alimentaires qui tonifient l'énergie des Reins, allez refaire un tour sur ma précédente lettre.

Lettre n°20 - L'hiver, élément EAU

Ça y est ! Depuis le 7 novembre, nous sommes en hiver !

Au regard des températures encore douces pour la saison, on ne s'en aperçoit finalement qu'avec la durée du jour. Mère nature nous gâte encore avec un climat doux et sec, caractéristique de l'automne.

Eau

Pour la médecine chinoise, l'hiver nous met en relation avec l'élément EAU. D'après les scientifiques, l'eau est le principal constituant du corps humain (en moyenne 65 % du poids d'un adulte soit 45 L pour un poids de 70 kg). Elle est répartie inégalement dans le corps (de 1 % dans l’ivoire des dents à 90 % dans le plasma sanguin). Outre le sang, le cœur et le cerveau sont les plus riches en eau.

Le corps humain ne stocke pas l’eau, il l'utilise pour l'élimination (sueur, urine, larmes), l'hydratation et le bon fonctionnement des organes et des divers tissus de l'organisme. Nous devons donc chaque jour subvenir à nos besoins en eau, en buvant et en mangeant car les aliments en contiennent beaucoup. La peau lors des bains ou douches apporte également de l’eau mais pourune faible part. Pour maintenir l’organisme en bonne santé, les pertes en eau doivent toujours être compensées par les apports.
L’eau remplit plusieurs fonctions :

  • permettre les réactions chimiques dont le corps humain est le siège,

  • assurer l'approvisionnement des cellules en substances dissoutes,

  • intervenir dans l’élimination des déchets métaboliques,

  • aider au maintien de la température à l’intérieur du corps.

L'eau absorbée traverse l'estomac, puis les parois de l’intestin grêle et du colon pour aller rejoindre le sang et la lymphe, qui la transportent dans tout l’organisme, notamment vers les reins, la peau et les poumons, les principaux organes par lesquels elle sera ensuite utilisée.

On retrouve en médecine chinoise ces mêmes grands organes, maîtres de l'eau dans le corps :

  • les Poumons, maîtres supérieurs de l'eau,

  • les Reins, maîtres inférieurs de l'eau et

  • la Rate/ le Pancréas/ l’Estomac, maîtres de l'eau médiane.

Pour la médecine chinoise, la Rate et l'Estomac produisent l'eau, les poumons la stockent et les Reins l'éliminent. Tout problème de gestion de l'eau dans le corps va impliquer un ou plusieurs de ces logiciels-organes.

Pendant la période hivernale, les mouvements d'énergies du corps sont au plus bas, ainsi l'eau qui est le support de l'énergie dans le corps va avoir tendance à stagner et notamment en bas (pesanteur).

Symboliquement : eau mobile + froid de l'hiver = glace = eau immobile. Ce qui est valable à l'extérieur de nous est valable à l'intérieur de nous dans une certaine mesure : on ne retrouve pas de glace dans le corps même si on peut avoir des impressions de cristaux de glace pour certaines douleurs.

C'est pourquoi, l'hiver est également en lien avec les Reins, maîtres inférieurs de l'eau. C'est un moment privilégié pour réguler l'énergie des Reins et les dysfonctionnements de l'eau dans le corps. Tout symptôme localisé du bas du dos à la plante des pieds va impliquer d'une façon ou d'une autre l'énergie des Reins qui gère cette partie du corps. Les problèmes urinaires, gynécologiques, de prostate, œdèmes des jambes, jambes lourdes, douloureuses va impliquer également l'énergie des Reins.

On pourrait écrire des pages sur l'énergie des Reins, tant elle constitue la base de nos fonctionnements et de notre santé. Alors que faire pour la préserver ? La meilleure façon de recharger la batterie des Reins est le sommeil. Les Reins se reconstituent entre 22h et minuit ainsi qu'entre 5h et 7h du matin. Donc un bon repos est plus « thérapeutique » que tous les nutriments, médicaments, pharmacopée etc. que vous pourriez prendre. Et surtout pendant l'hiver !! Évidemment, en plus du sommeil, vous pouvez consommer

Mingmen 210x300

 

des haricots rouges qui ont la forme et la couleur de nos reins. Comme ce sont des légumes secs, ils vont avoir un effet « asséchant » et donc ils sont intéressants si vous avez tendance à faire de la rétention d'eau. La betterave rouge en petite quantité est aussi intéressante pour renforcer les Reins et le Sang. Les algues et les produits de la mer sont également très bons pour nourrir l'énergie des reins.

J'en profite pour vous informer que je serai sur le stand de La Fédération de Reiki lors du salon du bien-être d'Amiens du 13 au 15 novembre. N'hésitez-pas à venir m'y rendre une petite visite et éventuellement découvrir le reiki, pratique de santé holistique. Vous trouverez en fin de lettre, les dates des prochains ateliers et formations de travail énergétique.

Sur ces quelques informations, je vous souhaite une bonne journée et à bientôt.