calendrier chinois

Lettre n°12 - Nouvel an asiatique

Alors que nous quittons le mois de janvier et que pour nous l'année 2015 a bien commencé, en Chine nous allons bientôt entrer dans le premier mois de l'année.

DragonLe calendrier chinois étant un calendrier luni-solaire, la date du nouvel an chinois dans le calendrier grégorien varie d'une année sur l'autre, mais se situe entre le 21 janvier et le 20 février. C’est le premier jour d'une nouvelle lune comme tous les commencements de mois lunaires chinois. Par convention, l'alignement astronomique qui signale la nouvelle lune est déterminé à l’observatoire de la Montagne Pourpre à Nankin.

Ce calendrier luni-solaire est composé de mois lunaires, c'est-à-dire que le premier jour de chaque mois est une nouvelle lune (apogée du yang) et que le 15e jour est la pleine lune (apogée du yin). Puisque dans une année solaire il y a douze mois lunaires plus une dizaine de jours, on ajoute sept mois intercalaires (闰月, rùnyuè) au cours de dix-neuf ans, pour que l'année reste dans l'ensemble une année solaire. Tout ceci est bien compliqué pour nous.

Cette année l'année chinoise commencera le jeudi 19 février avec la nouvelle lune.

En ce mois de février, la médecine chinoise nous dit que l'univers, le ciel et la terre sont engagés dans un mouvement de création qui diffuse un yang croissant. L'objectif principal est, durant cette période, d'aider les reins qui sont vulnérables (le froid est encore là), tonifier les poumons qui nourrissent les reins et qui sont faibles. Il faut également apaiser et nourrir le souffle de l'estomac afin que le yang puisse commencer à s'épanouir en douceur et de façon non violente. C'est à la fois un mois de passage (de l'hiver au printemps) mais aussi un mois d'expansion et de croissance. On note que les jours s'allongent et que la lumière devient plus forte. Notre corps commence à devenir plus tonique et notre esprit débute son ouverture vers le monde extérieur, pour le moment observateur de ce qui l'entoure.

Les recommandations générales sont :

  • Se lever tôt et de se coucher tard pour ralentir son esprit (le Shen).

  • S’asseoir souvent et les positions allongées devront se faire côté nord de la maison ou de la pièce (méditation, sommeil, sieste etc.).

  • Ne pas affronter la glace et les gelées mais s'en préserver et s'en protèger, tout en évitant de se chauffer excessivement.

  • C'est un mois où l’on donne (dans tous les sens du terme) mais où on ne prend pas (on ne force pas les choses). On peut évidemment recevoir.

Sur le plan alimentaire, il convient de diminuer le salé et l'acide tout en augmentant la saveur piquante. Le salé en excès va blesser les reins, l'acide astringent retient l'énergie et les liquides organiques dans le corps. C'était utile en hiver mais maintenant il va falloir refaire sortir le yang en soi. Le piquant étant dispersant va commencer à faire sortir le yang tout en évacuant le froid de l'hiver accumulé dans le corps. Le grand ménage de printemps commence à se préparer.